Article

« L’ISCAM doit dispenser l’enseignement de qualité dans toutes ses filières »

L’année académique édition 2018-2019 à l’Institut Supérieur des Cadres Militaires (ISCAM) a été ouverte solennellement par le Président de la République du Burundi, le 9 novembre 2018. L’incorporation définitive de la 48ème Promotion des Elèves Officiers, la passation de témoin de commandement  entre la 44ème et la 46ème Promotions  des Officiers Elèves, la remise des diplômes de licence aux lauréats de la 43ème Promotion  des Officiers et leur prestation de serment ont dominé les cérémonies de la journée.

A l’occasion de l’ouverture solennelle de l’année académique édition 2018-2019 à l’ISCAM, le Président de la République, Pierre Nkurunziza a indiqué que l’ouverture de l’année académique est une occasion de s’autoévaluer pour les réalisations de l’année écoulée afin de se féliciter pour les succès et corriger les échecs dans l’avenir. Il a remercié le commandement de l’ISCAM pour la bonne tradition d’organiser la semaine dédiée aux activités scientifiques, culturelles et sportives avant de procéder à l’ouverture de l’année académique. Selon lui, cette pratique offre l’occasion d’échanger des informations portant sur la vie du pays pour donner aux futurs cadres du pays se trouvant dans cet institut une vision concrète sur différents secteurs du pays.

Passation de témoin de commandement  entre la 44ème et la 46ème Promotions  des Officiers Elèves

Il a souhaité la bienvenue aux candidats officiers de la 48ème PEO qui venaient d’être incorporés définitivement, et leur a félicité pour avoir fait un bon choix de  venir  servir la nation étant dans le corps de défense. Quant aux officiers de la 43ème Promotion des officiers, le commandant suprême des corps de défense et de sécurité les a félicité pour avoir décroché une bonne note et leur a souhaité plein succès dans leurs futures responsabilités de commandement.

Des conseils à l’endroit des candidats officiers

 «Souvenez-vous toujours de ce serment que vous venez de prêter devant les Burundais et le Monde entier et réfléchissez toujours sur le sens de ce dernier » a-t-il rappelé aux jeunes officiers diplômés. Et d’ajouter en s’adressant à ces derniers : «Soyez toujours vigilants et évitez de tomber dans des pièges que vous pourriez rencontrer  pendant l’exécution de vos activités partout où vous serez. Respectez vos ainés et soyez toujours exemplaires ». « Etant donné qu’à nos jours les instituts militaires similaires à l’ISCAM sont appelés à faire une avancée significative au niveau des recherches scientifiques, l’ISCAM doit dispenser l’enseignement de qualité dans toutes ces filières pour que le pays puisse avoir des officiers équilibrés, dignes de leurs noms au pays comme à l’étranger » ; a souligné le Président de la République, Pierre Nkurunziza.

Des directives pour améliorer  la qualité de l’enseignement

Selon toujours le numéro un burundais, à côté de l’enseignement scientifique dispensé à l’ISCAM, il s’avère nécessaire que les candidats officiers de cet  institut apprennent aussi la  culture et  les bonnes mœurs qui ont caractérisé nos ancêtres lesquelles nous devons l’honneur  de notre pays car chaque pays a sa propre culture, comme les tambourinaires burundais qui sont unique au monde entier.

Il a également souligné qu’au moment où le Burundi occupe une place de choix en matière des opérations de maintien de la paix et de lutte contre le terrorisme, il s’avère indispensable de planifier  l’enseignement et l’instruction en matière de protection et de lutte contre le terrorisme. Et de là,  il a félicité les militaires burundais qui ne cessent d’honorer le pays à l’étranger, surtout ceux qui participent dans les opérations de maintien de la paix. Il n’a pas oublié de souligner les talents qui commencent à émerger parmi les candidats officiers de l’ISCAM, entre autres, l’aptitude démontrée au niveau de la participation féminine dans les activités militaires y compris le centre d’entrainement commando, des candidats officiers qui remportent dans les compétitions  nationales,  les talents   manifestés  par les candidats officiers de la 48ème  PEO  qui ont composé et présenté  l’hymne de l’ISCAM après seulement  trois mois qu’ils viennent  de passer  dans les enceintes de cet institut.  Ainsi, il a exhorté tout un chacun de penser toujours à laisser un souvenir qui restera gravé dans les archives de l’ISCAM. Toutefois, selon lui, toutes ces réalisations doivent être écrites et publiées à travers des livres, des cinémas, et autres supports qui  peuvent  aider dans la publication de l’honneur que ne cessent de donner les corps de défense et de sécurité  au Burundi afin de servir de modèle à la génération  future.

Il n’a pas manqué de féliciter la communauté de l’ISCAM pour avoir initié le projet EWE BURUNDI URAMBAYE, un projet qui est devenu national et qui va s’étendre sur sept ans. Pour lui, c’est un bon souvenir pour les générations futures qui vont être impressionnées par la flore burundaise et découvrir au bout du compte que celle-ci prend racine de ce projet initié à l’ISCAM.

Le Secrétaire Permanent au MDNAC a prodigué des conseils à la 43ème  promotion

Dans son discours, le Secrétaire Permanent au Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, le Général de brigade Aloys Ndayikengurukiye, a vivement remercié le Président de la république pour son attachement qu’il ne cesse de témoigner à la Force de Défense Nationale en général et à l’ISCAM en particulier, malgré ses multiples et lourdes responsabilités. Il a également indiqué que le développement durable implique de jeter un œil sur le passé  pour ainsi prévoir l’avenir. Ainsi pour lui, l’amour mutuel et le patriotisme doivent  être le fondement de tout  développement. Il a en outre remercié les pays voisins à travers leurs ambassadeurs et les commandants des écoles militaires qui avaient été conviés dans ces cérémonies.

Le Secrétaire Permanent a indiqué que comme l’ISCAM a été choisi comme institut de référence dans la sous-région, il importe de préconiser des moyens financiers pour des projets envisagés dans l’avenir. Il a de ce fait demandé au Président de la république de prêter main au Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants pour atteindre cet objectif. Il n’a pas manqué lui aussi de féliciter et prodiguer des conseils aux lauréats diplômés de la 43ème Promotion des Officiers en leur rappelant de servir de bon exemple aux militaires qui seront sous leur commandement. Il a aussi félicité et souhaité la bienvenue aux candidats Officiers de la 48ème Promotion qui venaient d’être incorporés et leur a rappelé que c’est un métier noble mais qui n’est pas comme les autres. « Souvenez-vous toujours du slogan de l’ISCAM : Nous voulons que soient ici ceux qui veulent et qui peuvent » ; a-t-il rappelé aux nouveaux candidats officiers.

Incorporation définitive de la 48ème Promotion des Elèves Officiers

Bilan des réalisations de l’année écoulée

Selon le Colonel Gaspard Baratuza, Commandant de l’ISCAM, le bilan des réalisations de l’année écoulée est satisfaisant avec un taux de réussite de 98% sur le plan académique de l’institut et de 100% pour la 17ème session du Stage de Recyclage des Officiers(SRO) sur le plan militaire. Il a ajouté que les lauréats de cette session sont entrain de suivre un stage d’entrainement commando à Gitega. « En plus de la formation des candidats Officiers, l’ISCAM a pu accueillir dans le programme de la langue anglaise, les Officiers d’actifs candidats à la formation de l’Ecole Supérieure de Commandement d’Etat-Major (ESCEM) » a indiqué le Commandant de l’ISCAM. Il a signalé en outre qu’un voyage d’étude a été organisé aussi pour la 43ème Promotion des Officiers pour compléter les connaissances apprises en classe.

Des conseils pour accompagner les officiers et candidats officiers

Le Colonel Gaspard Baratuza n’a pas manqué lui aussi de prodiguer des conseils aux lauréats diplômés d’exercer leur fonction en s’appuyant sur le principe sacré « Obéir d’abord pour bien commander ensuite ». Il leur a rappelé aussi que l’autorité repose sur cinq piliers à savoir : la loyauté qui est le pilier de toute armée professionnelle au service de la nation, la compétence, la rigueur, l’amour du travail et l’exemple mais que toutes ces qualités sont mise en œuvre à travers une discipline sans faille.

Aux candidats officiers de la 48ème PEO, le commandant de cet institut leur a recommandé de rester toujours respectueux envers leurs encadreurs et leurs ainés et surtout de suivre avec intérêt les cours militaires qu’ils vont bientôt commencer et leur a souhaité plein succès.

Notons que le Président de la République a reçu un don de deux génisses (YARYEZEKARE et YAGICU) de la part du MDNAC et a procédé à l’inauguration du bloc Mess-Restaurant, pour clôturer les cérémonies de l’ouverture solennelle de l’Année académique édition 2018-2019 à l’ISCAM.

                     Lieutenant Habogorimana J Bosco

 

Domaine: 

PARTENAIRES

Notre équipe

 Ce site web a été conçu par l'équipe de la DIC (Direction d'information et de Communication) et celle de L' IT (Information Technology)...

Voir la liste

 

Nous contacter

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi