Article

Elaborer une stratégie de lutte contre les menaces potentielles provenant des explosifs improvisés

Le lundi  3 octobre 2018,  la  Mission de l'Union Africaine en Somalie (AMISOM) et ses principaux partenaires internationaux ont organisé une réunion à Mogadiscio  pour définir les moyens de réduire la menace posée par les engins explosifs improvisés (IEDs) en Somalie. Cette réunion a été ouverte officiellement par l'adjoint  du Représentant  Spécial du Président de la Commission de l’Union Africaine en  Somalie(DSRCC) Simon Mulongo.

La réunion fait suite à une réunion similaire qui  a été organisée en avril 2018 et qui  a débattu sur les menaces spécifiques, le  dynamisme des menaces et  qui  a exploré les moyens de renforcer les efforts pour les réduire.

Cette réunion a été facilitée par l’équipe Britannique d’appui aux missions du (UKMST), les représentants du Bureau d’appui des Nations Unies en Somalie (UNSOS), du Service de la lutte antimines des Nations Unies (UNMAS), de l’armée des États-Unis, la Mission de formation de l’Union européenne (EUTM) en Somalie et des officiers de l’AMISOM.

Au cours de la réunion, les participants ont discuté sur les  efforts d'atténuation, tout en analysant l'impact des EIDs le long des principales routes d'approvisionnement et la nature de l’appui au renforcement des capacités des Forces de Sécurité Nationales Somaliennes pour lutter contre les IEDs.  Ils ont convenu d'intensifier la sensibilisation des populations locales sur l'impact des IEDs, en particulier le long des principales routes d'approvisionnement.

«C'est une menace qui est efficacement utilisée par l'ennemi. Nous devons donc le poursuivre et le vaincre », a déclaré Simon Mulongo, le chef de mission adjoint de l’AMISOM, lors de l’ouverture officielle de cette réunion. Mulongo a noté que l'utilisation aveugle des engins piégés infligeait des dommages colossaux aux populations civiles et à l'armée. Il a mis l'accent sur la nécessité de mettre davantage l'accent sur l'élimination de la menace des IEDs, grâce à l'élaboration d'une stratégie de lutte contre les IEDs claire et efficace, et à l'utilisation de systèmes de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR).

Dans ses remarques, le Commandant Adjoint de la  Force AMISOM chargé des opérations et de la planification, le Général-major Charles Tai Gituai, a exprimé sa préoccupation sur l'augmentation du nombre d'explosions des IEDs. Dans ses résolutions, la réunion a convenu de former des équipes multipartites dans tous les secteurs de l'AMISOM, qui proposeraient des solutions rapides pour atténuer les menaces croissantes liées aux explosifs.

«La meilleure arme contre les engins piégés est bien sûr un soldat bien entraîné qui pratique des exercices corrects, qui reste  conscient de la situation de son environnement pendant le mouvement du convoi, conscient de la menace, écoute l'inspiration ou le septième sens, attentif et capable de comprendre et concilier le fait que cette menace est réelle. Nous devons donc être très conscients de  tout cela », a déclaré le Général-major  Gituai. Il a noté que la formation des troupes de l'AMISOM à l'élimination en toute sécurité des munitions explosives portait ses fruits. Les troupes de l'AMISOM découvrent de plus en plus d'engins piégés et mènent avec succès leurs opérations d'élimination.

Le Lieutenant-colonel Ian Strong, commandant de l'équipe britannique d'appui aux missions en Somalie, a appelé tous les participants à la conférence à partager des informations cruciales sur les IEDs, qui, a-t-il dit, sont essentiels pour réduire la menace causée par les explosifs.

Major, Roger Ndayisaba

 

Domaine: 

PARTENAIRES

Notre équipe

 Ce site web a été conçu par l'équipe de la DIC (Direction d'information et de Communication) et celle de L' IT (Information Technology)...

Voir la liste

 

Nous contacter

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi