Article

Evaluation de l’état des lieux de la coopération en matière de défense

Le bureau de la coopération et de défense de la Force de Défense Nationale du Burundi (G2/FDNB)  a organisé en dates du 21 et 22 février 2019 à Gitega  un atelier  d’échange  entre  les attachés  militaires accrédités au Burundi et certains officiers de la FDNB. Le but de cet atelier était  pour évaluer  l’état des lieux de la coopération en matière de Défense et adopter des mécanismes  afin de renforcer davantage cette coopération.

 Dans son discours  d’ouverture  de cet atelier, le chargé des renseignements à la Force de Défense Nationale du Burundi (G2/FDNB), le colonel Ignace  Sibomana  a d’abord  fait savoir que l’objectif de cet atelier est d’analyser ensemble  le pas déjà franchi  et développer  les mécanismes de coopération  afin de la renforcer davantage. Il a ensuite ajouté que la situation sécuritaire  au Burundi est globalement bonne sauf quelques cas isolés. « Ceux-ci sont liés à la persistance des  groupes négatifs  opérant dans les hauts plateaux de la RDC  qui constitue une menace  sur notre frontière mais que cette situation  reste néanmoins  maitrisée » a dit le colonel Ignace Sibomana. Il a enfin signalé aux attachés que la FDNB fonctionne  sous une nouvelle structure selon la nouvelle loi organique régissant la FDNB.

Le colonel Alexandre Nurwabahungu, chef de bureau  de la coopération et Défense  a fait  une  présentation  sur le bilan de la coopération en matière de défense  et force est de constater  que le bilan est positif. Il  a également mentionné les défis à relever entre autres les partenaires qui imposent  leurs propres projets  qui ne correspondent pas aux besoins de la FDNB, certains partenaires qui hésitent  à bien coopérer avec le gouvernement du Burundi en général et avec la FDNB en particulier pour ne citer que ceux-là.

Le chargé de la formation, bourses et stages à l’étranger au sein de la FDNB, le Lieutenant-colonel  Matore  toujours au chapitre de la coopération a fait savoir que le nombre de boursiers et stagiaires  a augmenté  de 2015 à 2019 passant de 132 à 215.  

Quant au chargé de la planification  et opérations   au sein de la FDNB, le Lieutenant-colonel  Léonidas Rupereza qui a exposé sur la participation des contingents burundais dans les missions de maintien de la paix,  il a indiqué que l’apport  de la FDNB dans l’AMISOM et  dans la MINUSCA  donne des résultats incontestables  grâce au professionnalisme et courage des troupes burundaises. « Celles –ci n’ont jamais hésité  à se donner corps et âme  et au prix de leur sang  pour ramener l’espoir  et le gout de la vie au  peuple somalien et centrafricain » a-t-il fait savoir.

 Trois sujets ont dominé le débat entre les attachés militaires et les officiers qui avaient représenté  la FDNB. Il s’agissait  des forces négatives opérant dans les hauts plateaux de la RDC, le retrait de mille militaires du contingent burundais  en Somalie, une décision jugée injuste.  Alors que le concept d’opérations est déjà clair  et qu’il était prévu le retrait de  mille militaires à tous les contingents selon les proratas des effectifs des pays contributeurs, à la grande surprise, ces mille militaires ont été retirés au seul contingent burundais de l’AMISOM  selon la décision du conseil de paix  et de sécurité  de l’Union Africaine.  Le troisième sujet qui a été suffisamment débattu était de voir comment adopter les mécanismes afin de  prévenir l,Ebola.

Après ces exposés, c’était le tour des attachés où chacun  a brièvement présenté les activités  déjà réalisées.

Des recommandations ont été formulées pour  renforcer davantage la coopération en matière de Défense. Les attachés ont demandé  à ce que  la FDNB puisse exprimer ses besoins à temps, que le programme annuel  leur soit également  remis à temps. Cet atelier s’est déroulé dans une bonne ambiance.

 Par après ces attachés ont visité le centre d’entrainement commando  situé  à Gitega où ils ont assisté  une démonstration  des militaires commando passant sur la piste obstacle  et le débarquement. Le lendemain, ces attachés militaires accrédités au Burundi ont eu également l’occasion de visité la source la plus méridionale  du Nil.

 

Capt Ngezahayo Serge   

 

Domaine: 

PARTENAIRES

Notre équipe

 Ce site web a été conçu par l'équipe de la DIC (Direction d'information et de Communication) et celle de L' IT (Information Technology)...

Voir la liste

 

Nous contacter

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi