Article

La gestion du stress au sein du personnel de la MINUSCA 

Le service media (SM) du 4ème contingent burundais a approché le psychologue de ce Contingent le Major Eric Kabayabaya (MEK) pour être au courant de l’atelier intitulé « le management du stress » qu’il venait de tenir à l’endroit de quelques militaires dudit Contingent. Il répond à quelques questions pour plus d’éclaircissement. 
 
SM : Pourquoi avez-vous songé à organiser cette formation ? (Quels sont les objectifs de la formation ?
 
MEK : La formation sur le management du stress est prévue dans le programme du personnel militaire et civil de la MINUSCA dans le cadre de la prévention du stress. Au sein de notre contingent, elle est organisée dans l’objectif de sensibiliser les militaires, et surtout les responsables à tous les niveaux, sur les différents aspects du stress et ses origines et les manifestations comportementales liées au stress.  Après avoir eu connaissance de certaines notions, les responsables seront à mesure d’intervenir dans la prévention,  de différencier les comportements normaux et pathologiques des uns et des autres et pouvoir renseigner les cas graves aux services médicaux concernés. La finalité de la formation est aussi de réveiller la conscience de tout en chacun pour s’approprier la question de la santé en générale de son prochain.
 
SM : Qu’est-ce que le stress ?
 
MEK : Le stress présente différentes définitions selon les auteurs : La réponse non spécifique de l’organisme à toutes les demandes (Selye, 1974); La relation particulière entre la personne et l’environnement, relation que la personne évalue comme excédant ses ressources et menaçant son bien-être (Lazarus et Folkman, 1985).Le stress est défini comme un ressenti lorsqu’un déséquilibre est perçu entre ce qui est exigé de la personne et les ressources dont elle dispose pour répondre à ces exigences. Ainsi, le stress est une réaction d’adaptation pour maintenir l’équilibre de l’état interne de notre organisme face à des événements qui remettent en cause notre équilibre. Il s’agit donc d’une réponse de notre organisme face à un événement qui le perturbe.
 
SM : Quelles sont les origines du stress ?
 
MEK : Les origines du stress sont liées principalement à l’environnement de travail, environnement familial et social mais la personnalité du sujet en cause n’est pas non plus mise à l’écart. Et pour le cas d’espèce, nous qui sommes en Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine, nous ne sommes pas loin d’être la vraie cible du stress si nous regardons les missions nous assignées et la distance qui sépare le militaire et sa famille. C’est normal d’avoir des soucis mais l’important est la gestion de la suite.
 
SM : Quelles sont les signes du stress ?
 
MEK : Les manifestions liées au stress sont soit physiques, physiologiques, émotionnelles et comportementales. Le stress peut se manifester par un rythme cardiaque plus rapide que d’habitude, des troubles du sommeil, des nausées mais aussi par des maux de ventre, des transpirations inhabituelles, un choc émotionnel, etc.  Il s’agit d’un phénomène individuel ; la manière dont il est ressenti, son impact ou encore ses origines dépendent de la personne touchée. La plupart de ces réactions peuvent disparaitre quelques heures ou quelques jours après l’évènement stressant. Le stress commence à être pathologique lorsque les signes ou symptômes continuent à nuire le sujet alors que l’évènement stressant n’est plus là.
 
SM : Comment gérer le stress ?
 
MEK : La gestion du stress consiste à prendre en charge vos pensées, vos émotions, votre emploi du temps, votre environnement et votre façon de gérer les problèmes. Lorsqu’on est débordé c’est mieux de trouver quelqu'un à qui parler de vos sentiments et de vos expériences pénibles, parce que l’autre constitue un dépôt de nos problèmes, il suffit de nous libérer. Pour gérer notre stress les experts nous proposent quelques techniques : Exercice physique, méditation, écouté de la musique, les exercices de relaxation et les Loisirs.
 
SM : Y’aurait-il de faux remèdes et illusions ?
 
MEK : Evidemment la plupart des personnes affectées par le stress n’utilisent que de faux remèdes et les illusions pour manager le stress ; c’est notamment le recours aux stimulants : café, coca cola, excitants divers, Bière, vin et alcool, Tabac, calmants et drogues, etc. Il y en a d’autres qui choisissent des raccourcis dans la gestion de leur stress en optant les affrontements, les insultes, les bagarres voire même le suicide.
 
SM : Qu’attendez-vous de ces militaires qui viennent de subir cette  formation ?
 
MEK : Notre programme a été dirigé en premier lieu aux cadres sous-officiers parce qu’ils sont les premiers à entrer en contact avec les hommes de rang. Au final, nous voulons la réponse à la plupart de nos objectifs comme notamment le réveil des consciences de l’existence de cette pathologie dans n’importe quel milieu de travail, et surtout le nôtre. La vigilance face aux comportements anormaux dans la société et renseigner ou accompagner la personne malade au service médical, est notre priorité. Nous aimerions que la prise en charge de la pathologie ou de la maladie commence au niveau équipe. 
 
   Maj. Nitunga, G.
 

Domaine: 

PARTENAIRES

Notre équipe

 Ce site web a été conçu par l'équipe de la DIC (Direction d'information et de Communication) et celle de L' IT (Information Technology)...

Voir la liste

 

Nous contacter

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi