Article

Le contingent burundais de l’AMISOM salue l’appui de l’UNMAS dans le secteur 5

L’officier de l’UNMAS chargée des opérations au FHQS, Mademoiselle Aakriti Pandey a effectué  en date du 12 septembre 2019, une visite de travail au contingent burundais de l’AMISOM. Le but de sa visite était d’identifier ce dont le contingent burundais a besoin en matière d’appui  afin de mener à bon port sa mission.

Dans le cadre de renforcer les capacités opérationnelles des troupes de l’AMISOM,  l’UNMAS appuie  les contingents de l’AMISOM  surtout dans le volet formation pour faire face aux engins explosifs improvisés, qui est aujourd’hui  la seule menace  à laquelle les troupes de l’AMISOM font face. C’est dans ce cadre que l’officier de l’UNMAS Chargée des opérations au FHQS, Mademoiselle  Aakriti Pandey  s’est rendue  au contingent burundais de l’AMISOM pour s’entretenir avec le commandement  afin d’identifier les autres domaines d’intervention en matière d’appui,  en plus du volet de la formation.

Le chef d’Etat-major  du 12ème contingent burundais de l’AMISOM, le Colonel Rémy Manirakiza  a   briefé cette autorité de l’UNMAS  sur la situation  sécuritaire  qui prévaut dans le secteur V. Il a fait savoir que la situation sécuritaire est globalement  bonne et que  la population vaque à ses activités quotidiennes.  Il a  indiqué  que  cette  situation sécuritaire reste cependant  volatile et imprévisible car les Al Shabaabs mènent une guerre asymétrique et se déplacent en petits groupes  pour semer la terreur au sein de la population innocente. « Les Al Shabaabs  posent actuellement des Engins Explosifs Improvisés sur  les MRS pour  empêcher la libre circulation des troupes de l’AMISOM  et du trafic en général », a-t-il ajouté. Tout en remerciant  l’UNMAS pour  l’appui  au profit  des troupes burundaises, sur le volet  formation  en matière de ces engins Explosifs improvisés, le Colonel Remy Manirakiza a demandé à l’UNMAS d’appuyer le contingent en lui dotant du matériel  pouvant détecter ces IEDS.

Mademoiselle Aakriti Pandey  de l’UNMAS chargée des opérations au FHQS a vivement salué la contribution des troupes burundaises dans le secteur V. Elle  reconnaît que les Engins Explosifs  Improvisés  restent la menace à laquelle l’AMISOM  fait face  et qu’elle doit impérativement  trouver solution à ce défi. «  L’AMISOM doit  dans un premier temps, s’adapter au mode d’action et au changement de tactique des Al Shabaabs  afin de garder toujours la suprématie sur terrain », a-t-elle ajouté. Sur la question du matériel pouvant détecter les Engins Explosifs Improvisés, cette autorité de l’UNMAS a  dit qu’elle en parlera avec les autres partenaires et espère  que la solution  sera trouvée afin  de faire face à cette ménace.

 Capitaine NGEZAHAYO Serge

 

PARTENAIRES

Notre équipe

 Ce site web a été conçu par l'équipe de la DIC (Direction d'information et de Communication) et celle de L' IT (Information Technology)...

Voir la liste

 

Nous contacter

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi