Article

Maitrise des engins de combat, atout pour une armée professionnelle

Des cérémonies de clôture d’une formation sur le brindé ‘BTR-80’ et le Char –‘T55’ ont eu lieu le vendredi 28 décembre 2018 dans les enceintes du 2è groupement à Maslah.  Les activités ont été présidées par le chef du service chargé de la formation au sein du 11ème  contingent, le Lt-Colonel Alexis Ncutinamagara.  

Dans son mot de circonstance, le Lt-Colonel Alexis Ncutinamagara a fait savoir que c’est un grand honneur pour le contingent burundais de voir cette formation toucher à sa fin. Ensuite, il a félicité les lauréats d’avoir manifesté du courage et dévouement  durant toute la durée de la formation. Il n’a pas manqué de leur rappeler que, dans toutes les armées, la formation est une chose très importante; surtout les armées modernes et professionnelles. «L’importance de la formation est qu’elle amène les hommes à améliorer leur mode de penser, à aimer leur prochain, leur métier et leur nation » ; a dit le Lt-Colonel Alexis.  Il les a alors invités à être professionnels dans la manipulation de ces engins protecteurs de la nation. Il a encore une fois remercié le commandement de la FDNB d’avoir donné ces directives au contingent afin de former ses troupes lui-même sans faire recours aux partenaires.

Enfin, il a remercié tous ceux qui ont directement et indirectement contribué à la réussite de la formation et a rassuré les lauréats que le contingent est à leur disposition et qu’il ne ménagera aucun effort pour leur soutenir en tout ce qu’ils requerront.  

Quant au Capitaine Ferdinand Manirakiza qui a représenté les instructeurs, c’est un grand plaisir de terminer cette formation  qui venait de durer 6 mois. Il a ensuite dit que durant  ces 6 mois, plusieurs notions ont été traitées notamment la connaissance générale sur le BRT-80 et le Char-T55, l’armement de ces engins, la tactique à appliquer en temps de contact ennemi, la protection des VIPs en utilisant ces engins, la maintenance et mécanique relative à la conduite de ces engins et enfin la révision du moteur. 

Le représentant des lauréats, l’Adjudant Emmanuel Ntirandekura a quant à lui remercié le commandement du contingent burundais d’avoir mis cet accent particulier sur la formation afin d’améliorer leur connaissance en pilotage de ces engins de guerre. Il a également remercié les formateurs d’avoir sacrifié tout leur effort durant toute la formation.

Les 30 stagiaires qui ont suivi cette formation sont issus de trois bataillons dont le 46ème, 47ème et 48ème bataillon AMISOM. La formation avait débuté le 04 juin et a pris fin le 08 décembre 2018.

Lt. Nzambimana Norbert

 

Domaine: 

PARTENAIRES

Notre équipe

 Ce site web a été conçu par l'équipe de la DIC (Direction d'information et de Communication) et celle de L' IT (Information Technology)...

Voir la liste

 

Nous contacter

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi