Article

Quatre convalescents ont été libérés par le 43ème bataillon AMISOM

Le groupe biblique des militaires du 43ème bataillon  AMISOM a octroyé le mardi 17 mai 2018 une aide aux personnes hospitalisées à  l’hôpital Prince Régent Charles qui avaient manqué de moyens pour payer  les frais d’hospitalisation alors qu’ils avaient déjà guéri. Quatre convalescents ont été libérés et ont regagné leurs familles.
 
Les militaires chrétiens  du 43ème bataillon AMISOM se sont mis ensemble et ont fait une bonne action à l’endroit des malades de l’Hôpital Prince Régent Charles. Ces malades  avaient guéri mais n’avaient pas de moyens financiers pour s’acquitter des frais d’hospitalisation. C’est dans cette optique que ce bataillon a collecté des fonds lorsqu’ils étaient en mission de maintien de la paix en Somalie pour venir en aide à ces derniers. Le Commandant du 43ème bataillon AMISOM le Major Chartière Nyandwi, au cours d’un entretien accordé au journal Rumurikirangabo, a indiqué que cette activité a été réalisée dans le cadre de permettre à ces personnes hospitalisées de pouvoir sortir de l’hôpital afin de regagner leurs familles  respectives. C’est également dans le but de remercier Dieu le Tout puissant pour tout ce qu’il a fait pour eux. La  même action a été faite à l’endroit des somaliens les plus nécessiteux afin d’assurer une bonne image auprès de la population somalienne. « Les militaires volontaires jeûnaient le jour de vendredi et les vivres collectés ont été donnés à ces derniers », a fait savoir Chartière Nyandwi.
 
Le caporal-chef Jean Claude Harushimana, catéchiste catholique du 43ème bataillon AMISOM, a indiqué que les militaires chrétiens ont également contribué dans la construction des Eglises dans la mise en œuvre de  l’un des objectifs de la Force de Défense Nationale du Burundi. «  Les militaires ne seraient pas capables de bien réaliser leur mission en bonne et due forme sans la présence de Dieu », a-t-il ajouté. Sur la question de savoir comment les militaires peuvent marier les activités militaires et les activités religieuses, il a fait savoir que les militaires ont deux missions: une mission de défendre le pays et celle de servir le bon Dieu qui nous aide et nous donne de la force dans la bonne réalisation de la mission que le pays leur  a assignée. « Dieu nous a révélé que la vie est pour  lui et que rien n’est possible sans sa volonté. Le militaire qui peut penser qu’il peut faire son travail quotidien sans le concours de Dieu, il se trompe. Etant donné que la discipline est  une des valeurs fondamentales de tout militaire burundais, la parole de Dieu prêche toujours  à bien se comporter  et à obéir aux autorités. En  respectant les dix commandements de Moise, les militaires deviennent disciplinés. Il a enfin  profité de l’occasion pour appeler tout militaire de faire toujours du bien envers les nécessiteux.
Selon Banzira Etienne, catéchiste pentecôtiste,  les militaires travaillent jour et nuit. Ils n’ont pas de temps à perdre. Ils sacrifient le temps de pause pour la prière. Chaque travail a son temps. La prière a aidé les militaires burundais à bien réaliser les activités de maintien de la paix. Il n’a pas oublié de  remercier  le commandement qui n’a ménagé aucun effort dans la bonne coordination du travail. Il a en outre appelé tous les militaires d’aimer la prière. « La prière est la clé permettant d’arriver à l’objectif qu’on s’est fixé », a-t-il ajouté.
 
Capt. Ngenzebuhoro, A.
 

Domaine: 

PARTENAIRES

Notre équipe

 Ce site web a été conçu par l'équipe de la DIC (Direction d'information et de Communication) et celle de L' IT (Information Technology)...

Voir la liste

 

Nous contacter

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi