Article

Renforcement des capacités aux magistrats militaires

Il s’est tenu en date du 13 au 17 mai 2019 au camp Muha, un atelier de formation aux magistrats militaires sur les innovations au code pénal et au code de  procédures pénales. Le chef adjoint de la FDNB, le Général Major Joseph Ndayishimiye a indiqué lors de la remise des certificats aux magistrats militaires que ces derniers  sont appelés à mettre en pratique les connaissances acquises.

Consciente que la professionnalisation passe par le renforcement des capacités de ses membres, la Force de Défense Nationale du Burundi  (FDNB) organise chaque fois des formations de renforcement des capacités à l’endroit de ses membres. Cette fois-ci, c’était le tour du renforcement des capacités aux  officiers magistrats militaires sur les innovations phares au code pénal et au code de procédures pénales. Cette formation a été dispensée par le Centre de Formation Professionnelle de la Justice (CFPJ). Le Chef adjoint de la FDNB, le Général Major  Joseph Ndayishimiye qui avait rehaussé de sa présence les cérémonies de clôture  de cet atelier,  a fait savoir que la formation a permis aux magistrats militaires de renforcer leurs capacités  et sont désormais informés et imprégnés sur les innovations au code pénal et au code de  procédures pénales. Il les a félicités pour l’attention et la disponibilité réservée aux activités de cet atelier. «  Chers magistrats militaires, participants à cette session,  vous n’aurez plus de doutes devant vous quand il s’agira d’instruire et de juger  une affaire pénale. Vous savez qu’en droit le doute profite à l’accusé. Vous avez désormais un bagage suffisant qui vous permettra d’instruire et de faire  un jugement correct et cohérent  permettant de satisfaire la société en général  et les justifiables en particulier ». a ajouté ce haut gradé de la FDNB.

Le Directeur du Centre de Formation Professionnelle de la Justice (CFPJ), Monsieur Edouard Minani a  indiqué que ce centre de formation s’est vu confié la tâche d’assurer la formation tant initiale que continue dans le secteur de la justice. «  C’est dans ce cadre que la formation des officiers magistrats militaires  sur les innovations clés du code pénal et du code de procédures pénale a été assurée », a-t-il ajouté.  Il fait savoir que le renforcement  des capacités des ressources humaines en milieux professionnels étant identique à un investissement dans une entreprise. « La Force de Défense Nationale du Burundi en est consciente  et tient à aiguiser les savoir- faire des magistrats militaires pour qu’ils rendent des services de qualité » a –t-il poursuivi.  Monsieur Edouard Minani  a terminé son allocution en félicitant les magistrats militaires qui venaient de terminer cette formation et en remerciant l’équipe de formateurs  qui a ardument travaillé sur le module en piochant par ici et par là  afin de produire  un document de travail scientifique.

Notons que vingt officiers magistrats militaires, participants à cette session ont reçu des certificats sanctionnant la formation qu’ils avaient suivie.

 

Capitaine Ngezahayo serge

 

PARTENAIRES

Notre équipe

 Ce site web a été conçu par l'équipe de la DIC (Direction d'information et de Communication) et celle de L' IT (Information Technology)...

Voir la liste

 

Nous contacter

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi