Article

Une idée, tout un projet pour l’avenir

Le vendredi 29 novembre 2019 a été clôturée à Gitega au 22ème Bataillon Blindé, une formation des formateurs organisée par la FDNB sur la conception de projets modèles de reconversion socioprofessionnelle. La formation a duré 10jours, du 18 au 29 novembre 2019. Au total, 17 officiers y ont pris part.

Chaque année, des militaires en âge de retraite remettent leurs uniformes et retournent à la vie civile. Cette reconversion  est loin d’être une simple aventure. Pour certains, la retraite est un commencement d’une toute nouvelle vie, surtout du point de vue financier. Ils trouvent du mal à pouvoir s’adapter car, la pension perçue n’arrive pas toujours é satisfaire leurs besoins. Pour beaucoup, l’option entrepreneuriale reste l’issue unique pour s’en sortir. C’est dans cette optique que la FDNB a organisé une formation de formateurs qui seront à leur tour chargés de former les autres à monter un projet entrepreneurial pendant la retraite.

Durant la formation, différents thèmes ont été abordés. On citerait entre autres la notion d’entrepreneur et de l’idée de projet, la distinction entre projet de développement et projet entrepreneurial, les considérations  relatives à la rédaction d’un plan d’affaires (Business Plan) et l’étude du marché. Du début jusqu'à la fin, la formation a également été nourrie par des exercices pratiques et des techniques d’enseignement et d’animation d’une action de formation.  

S’exprimant à la fin de la formation, Monsieur Minani Augustin qui était l’un des formateurs, a dit que les participants ont suivi la formation avec courage et détermination. «Franchement, j’ai été impressionné par la façon dont les bénéficiaires ont suivi la formation. Ce sont des cadres murs et déterminés. Cette attitude nous a rassuré que la formation leur servira de modèle de changement positif pour la FDNB en général et pour leurs familles en particulier», a-t-il fait savoir. Il a en  outre montré que beaucoup de gens attendent que tout devienne rose et que toutes les étoiles s’alignent pour commencer un projet; ce qui peut constituer une entrave à l’épanouissement de l’individu. Il a alors fait un clin d’œil à ces gens en disant qu’il faut plutôt se lancer et profiter  du moment présent, peu importent les moyens. «Beaucoup de personnes ont du mal à créer leur projet. Ils craignent le risque et  prétendent ne pas disposer de moyens suffisants. Par contre, il suffit d’avoir une idée claire. Un bon projet doit être petit comme le disent les entrepreneurs: “Small is poweful”», a-t –il renchéri.  

Quant au colonel Ndayikengurukiye Jean Bosco, l’un des bénéficiaires,  la formation lui a été très intéressante. «Nous avons appris comment élaborer un projet, analyser le marché, et comment rédiger un plan d’affaire. Après cela on nous a aussi formés sur la méthode les outils pédagogiques à utiliser en formant les autres. J’ai tellement aimé le programme», a-t-il précisé.

Selon le colonel Nurwabahungu Alexandre, la formation lui a été  très bénéfique et il va à son  tour transmettre les connaissances acquises aux militaires de la FDNB. «Pour nous, cette formation est une bonne chose. Nos frères et sœurs vont désormais pouvoir créer des projets suivant le capital disponible. Bien plus la FDNB va gagner car elle vient de se doter du personnel capable de former les autres à pouvoir monter des projets entrepreneurials qu’ils auront préparés» a-t-il affirmé.

Dans la FDNB, ce genre de formation va apporter une grande plus-value. Les militaires qui ne pensaient qu’à leur salaire vont désormais changer de mentalité et se faire une idée de créer de projets qui généreraient de revenu après avoir achevé la carrière professionnelle ∙

Capt Nzambimana Norbert

 

 

PARTENAIRES

Notre équipe

 Ce site web a été conçu par l'équipe de la DIC (Direction d'information et de Communication) et celle de L' IT (Information Technology)...

Voir la liste

 

Nous contacter

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi