Article

«Des bonnes relations pour la réussite de la mission»

Le commandant du contingent burundais a effectué une visite de courtoisie ce 19 juillet 2015 au chef lieu de la préfecture de la kemo où il a rencontré  les différentes autorités de cette région . Le préfet de la Kemo, le commissaire de la police, le commandant du bataillon français  et les organisation non gouvernementales telles que les Associations des Femmes Juristes ,le Save Children et le conseil norvégien pour les refugies.

 

Le but de la visite du commandant contingent, le lieutenant colonel Jean Claude Niburana était le renforcement des bonnes relations entre  les autorités administratives et les militaires burundais de la MINUSCA. Il a pu s’entretenir avec les  différents chefs de  services tant étatiques et non étatiques qui prestent dans la préfecture de KEMO. Il a signalé  que  cette rencontre rentre dans le cadre du  renforcement de la coopération et des bonnes relations qui existent déjà. Cette rencontre va permettre le renforcement de la sécurité avec les différentes autorités de cette région chacune dans son domaine ,a indiqué le commandant contingent.

Pour le cas des autorités administratives  rencontrées, il s’agissait de voir ensemble comment travailler main dans la main en vue de renforcer la sécurité dans cette région,  ensuite échanger sur les informations variées .Cette activité a une importance capitale dans l’amélioration de l’état de la sécurité dans cette région.

Le Lt Col Jean Claude Niburana a indiqué que la protection de la population civile, l’appui à la restauration de la paix et le renforcement de l’autorité de l’ Etat font partie des obligations et devoirs de la mission en générale et du contingent burundais en particulier. Avec la police, il a signalé que ce corps est un partenaire fiable en matière du maintien de l’ordre dont celle de sécuriser la population et ses biens. Le contingent burundais est là pour lui apporter un soutien dans ce domaine de la sécurité et enfin de les initier  à prendre en main la sécurité de leur pays. Des patrouilles mixtes entre les éléments des contingents seront être renforcées  dans ce secteur pour prévenir des cas de braquages des bandits armés et autres malfaiteurs qui opèrent dans cette région et surtout en ce moment où le pays se prépare pour les élections prévues au mois de septembre2015, a indiqué le commandant contingent.

Concernant l’entretien qu’il a tenu  dans son bureau  avec le commandant du bataillon des militaires  français, le commandant du contingent a indiqué que le bataillon  français qui opère dans cette région est un partenaire important  en matière de la sécuritéet ils travailleront  ensemble pour renforcer la sécurité. Cette rencontre renforce les liens  entre les forces de la  MINUSCA et les forces de Sangalis.

Le commandant s’est dit être satisfait quant aux résultats de cette visite. Cette dernière a été très fructueuse dans le sens où c’est la première fois qu’un entretien pareil ait été  organisé à ce  niveau depuis la relève du premier contingent car dans un  premier temps, il a été occupé  par des travaux d’ordre administratifs de premier rang  a-t-il souligné. Il leur a promis qu’il ne ménagera aucun effort pour renforcer les liens et  les bonnes relations pour la bonne réussite de la mission.

 

Maj NSABIMANA, F.

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi