Français

Article

«Etre toujours auprès des militaires pour le secourisme urgent en cas d’incident...»

Au camp militaire de Gakumbu, 90 lauréats de la 10 eme session des brancardiers de combat viennent de recevoir leurs certificats. La formation a durée six mois et tous les candidats ont réussi avec succès.

Le Directeur de Service Santé (DSS)à l’Etat major    général, le Major Dr Pie Nibirantije a fait savoir les principaux cours suivis par ces futurs brancardiers à savoir: les cours en rapports avec les maladies qui attaquent souvent les militaires selon les milieux dans lesquels ils prestent entre autres les maladies virales, les maladies bactériennes, les blessures, les fractures et les autres. Les connaissances de ces maladies et leurs traitements aideront ces brancardiers à venir en aide d’urgences aux patients avant qu’ils n’arrivent auprès des médecins qui sont aptes à les traiter efficacement. Concernant les critères de choix des candidats à la formation des brancardiers, le DSS a fait savoir que le choix est opéré sur base de niveau d’études des militaires et dans toutes les régions militaires. Ceux qui sont éligibles doivent avoir au moins le niveau de sixième primaire et on leur donne un test de calcul et de français pour vérifier leurs connaissances afin de sélectionner ceux qui seront capables de suivre ces cours. Le DSS dit qu’il est confiant à ces lauréats quant à leur prestation qui sera sans doute sans faille, vu le courage manifesté lors de la formation et la note obtenue, tous ont réussi avec une note de plus de 80%.

Selon le Col Salvator Siyabo chargé des opérations et de l’entrainement à l’état major général et qui avait représenté l’Etat major dans ces cérémonies, ces nouveaux brancardiers de combats sont beaucoup utiles auprès des militaires pendant les opérations et dans toutes les activités quotidiennes des militaires. Il a profité de l’occasion pour féliciter les lauréats pour le courage et la bonne volonté qu’ils ont affichés pendant tous les six mois de formation intense. Ceci est un bon signe que leurs futures prestations seront aussi efficaces et rassurant. Il les a rappelé que leur devoir sera d’être toujours au côté des  militaires en tout et partout pour pouvoir les secourir en temps réel et,comme ça ils auront contribué à sauver la vie  avant même d’arriver chez le médecin. Il a ajouté qu’ils seront bientôt sollicité à aller prester non seulement au pays, mais aussi ailleurs où les militaires burundais seront appelés dans les missions de maintien de la paix comme en Somalie ou en Centrafrique.

Le caporal Nzambimana, l’un des lauréats a remercié la Direction du         Service Santé de l’Etat Major général qui a organisé cette formation. Il a témoigné de la qualité des connaissances qu’ils viennent d’acquérir, lesquelles connaissances seront utiles dans la vie des militaires en général et  celle des lauréats en particulier. Il demande que ceux qui veulent poursuivre les études d’infirmerie puissent avoir la faveur d’être inscrit dans les écoles habiletés afin de d’avoir un niveau élevé de connaissances dans le domaine de la santé.

Vous saurez que cette 10ème session des brancardiers était composée par des militaires sélectionnés dans toutes les régions militaires et tous ont reçus les certificats.

Capt. Nkengurutse, M.

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi