Français

Article

Bientôt, des Conseillers Juridiques Opérationnels(CJO) à la FDN

40 officiers viennent de clôturer une formation qui leur permettra dans le proche avenir d’exercer la fonction de conseiller juridique opérationnel(CJO). Les cérémonies de remise des certificats de réussite  ont eu lieu  au Mess des officiers, garnison de Bujumbura.

Une fonction de conseiller juridique opérationnel(CJO) sera bientôt créée par une ordonnance ministérielle au sein de la Force de Défense Nationale(FDN). C’est dans cette optique que 40 candidats conseillers juridiques opérationnels viennent de subir une formation de deux mois sous l’appui du Royaume des Pays-Bas qui les prépare à exercer ladite fonction de CJO comme l’a précisé le Secrétaire Permanent(SP) au Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants(MDNAC), le Général de Brigade Ildefonse Habarurema qui a rehaussé de sa présence les cérémonies de remise des certificats à ces lauréats CJO.

Le SP au MDNAC a dit dans son discours que la formation des CJO est une condition incontournable pour mettre en place et rendre opérationnel la structure des CJO à la FDN. Il a ajouté que la mise en place de la structure des CJO à la FDN, à côté de son rôle de gardien de la légalité et de la légitimité des actes du commandement, témoigne encore la détermination de la FDN vers une armée professionnelle respectant les droits de la personne humaine, garante de la cohésion sociale, de l’intégrité territoriale et capable de s’intégrer dans les initiatives régionales ainsi que dans les missions de soutien et de maintien de la paix sur la scène internationale.

L’ambassadeur du Royaume des Pays Bas Oppewal Jolke Folkert qui était lui aussi présent lors de la clôture de cette formation a dit que c’est aux conseillers juridiques opérationnels de veiller à la promotion de la légitimité de toute opération militaire. Il a de ce fait donné des conseils aux finalistes de ladite formation et à la FDN pour bien exploiter les compétences des CJO en ces termes : « Aux finalistes de cette formation des CJO, je vous encourage d’affronter tous les défis avec courage et abnégation afin de prévenir et conseiller les commandants d’Unités opérationnelles et les différents chefs d’Etat-Major de différents niveaux de la chaîne de commandement. Vous êtes les premiers CJO au sein de la FDN, et les difficultés liées à l’inexpérience ne vont pas manquer. Soyez alors courageux et garder le goût d’apprendre pour saisir chaque nouvelle connaissance du métier. A la FDN, nous souhaitons que les compétences qui viennent d’être acquises à travers des séances de théories et des exercices pratiques sur terrain soient exploitées aux différents niveaux de son commandement pour sa professionnalisation. Cette structure va rassurer le commandement du respect des droits de l’homme aussi bien dans la phase de planification des opérations militaires que sur le plan de la conduite des opérations. »

 L’Ambassadeur Oppewal Jolke Folkert a rappelé aussi les commandants d’unités que la prise en compte de l’apport de l’exploitation de cette nouvelle structure leur épargnera des risques de répondre devant la justice des infractions commises pendant les opérations. Il a en plus fait savoir que des irrégularités de maintien de l’ordre public ont une grande influence sur la perception du peuple burundais et de la communauté internationale sur la sécurité et le professionnalisme de la FDN.

Signalons que cette structure des CJO sera opérationnelle dès sa légalisation par une ordonnance ministérielle qui est jusqu’ici attendue.

                                   Capt Anatole CIZA      

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi