Français

Article

Conférence de trois jours à l’intention du personnel médical de l’AMISOM

Avec l’assistance de l’équipe médicale britannique qui appui l’AMISOM, les Représentants du personnel médical en provenance de tous les secteurs ont participé dans une conférence médicale du 05 au 07 Septembre 2017 à Mogadishu. Le but de cette conférence  s’inscrivait dans la logique du renforcement des capacités dans le traitement des types de blessures dues aux engins explosifs improvisés  qui pourraient survenir au cours de la mission.

Le Commandant adjoint de la Force de l’AMISOM chargé de la  logistique, le Général Major Salvator Harushimana qui a rehaussé de sa présence les cérémonies d’ouvertures de cette conférence a souhaité le bienvenu à tous les participants. Il a indiqué que c’est une bonne occasion pour se familiariser des types de blessures dues aux engins explosives improvisés qui pourraient survenir au cours de la mission. Aussi, il a souligné qu’il ne doute pas que cette conférence renforcera la capacité des participants afin qu’ils puissent mener à bon port leur plan d’appui médical pour la mission.

Le Major Jean Claude Seberege chargé de la logistique médicale de l’AMISOM a révélé que cette conférence a été organisée afin que tout le personnel en question, originaires des différents pays contributeurs des troupes, puisent parler le même langage médical. Selon lui, cette conférence portait sur différents domaines comme l’administration, comment évacuer les blessés du point de l’accident jusqu’à l’hôpital et comment formuler des demandes de médicaments.

Quant au Capitaine Severin Irambona responsable du service santé du secteur 5, il a fait savoir que cette conférence était d’une importance capitale car les lacunes à combler ne manquaient pas. Pour lui, chaque formation sert de renforcement des capacités et permet aux participants de se rappeler de ce qu’ils avaient oublié. Il a dit qu’après cette conférence, il va former les infirmiers, les brancardiers qui n’ont pas eu la chance d’y participer. Le Capitaine Irambona souligne d’ailleurs que tout militaire devrait savoir comment gérer une hémorragie car étant en Somalie, il y a beaucoup de risque de se heurter sur des engins explosifs improvisés.

Avant la remise des certificats, les participants ont assisté à un exercice pratique dans lequel l’équipe médicale britannique a monté un scenario où il y avait deux militaires blessés, l’un avec une blessure abdominal et l’autre au niveau de la poitrine.

Vous saurez que les participants dans cette conférenceé taient composés des responsables des services santé des différents secteurs, des cliniciens, des pharmaciens, des laborantins et des infirmiers.

 

Major Gahongano Emmanuel

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi