Français

Article

Déjà un plan de sécurisation des élections de 2015

Les hauts cadres des ministères de la sécurité publique et de la défense nationale et des anciens combattants ainsi que le Groupe Sectoriel Sécurité (GSS) se sont réunis au Mess des officiers   pour élaborer un plan de sécurisation des élections.

Le Directeur Général de la Police Nationale a dans son exposé,  indiqué que la fin du mandat des institutions issues des élections 2010 approche. Les nouvelles échéances électorales s’annoncent au cours de l’année 2015, ceci dans le respect de la Constitution. Ainsi les Corps de Défense et de Sécurité (CDS) et particulièrement  la Police Nationale sont appelés à sécuriser tout le processus électoral. C’est pourquoi ils doivent élaborer un plan global de sécurisation du processus électoral ;  faire valider la directive de la gestion négociée de l’espace public ; identifier les besoins en ressources humaines, logistiques et financiers pour la mise en œuvre du processus électoral et de la directive ; élaborer un plan de déploiement du personnel et le faire valider ; établir un plan d’action de communication ; faire valider le plan d’actions de communication; déterminer une politique de suivi et évaluation.

Ainsi, une structure organisationnelle des élections a été présentée. Cette structure organisationnelle s’inspire des principes du concept de police de proximité et de la Gestion Négociée de l’Espace Public. Elle comprend : une structure politico-administrative qui comprend le Comité National de Sécurisation des Elections (C.N.S.E) décentralisé au niveau provincial (C.P.S.E) et communal (C.C.S.E); une structure opérationnelle qui comprend le Centre National des Opérations (C.N.O), le Centre Provincial des Opérations (C.P.O), et le Centre Communal des Opérations (C.C.O); ainsi que le groupe sectoriel sécurité (GSS).

Selon les orateurs du jour, les défis à l’organisation des élections ne manquent pas.  Ce sont notamment la sécurisation optimale de tout le processus électoral; la disponibilisation à temps de moyens matériels, logistiques et financiers; assurer une bonne coordination de tous les acteurs du processus; le respect de l’éthique et des Droits de l’Homme; assurer les formations spécifiques à la sécurisation du processus électoral à temps etc. Nonobstant ces défis, ils ont indiqué que la sécurisation du processus électoral de 2015 constitue un enjeu majeur pour la démocratie au Burundi, c’est pourquoi tous les acteurs doivent être animés d’un esprit patriotique et conjuguer leurs efforts pour l’aboutissement dudit processus.

Voici le calendrier des élections de 2015  mis en place par la CENI :

 

Type de Scrutin

Date du scrutin

Période de campagne

Parlementaire

26  mai 2015

10-23 mai 2015

Conseillers Communaux

26  mai 2015

10-23 mai 2015

Présidentiel 1er tour

26  juin 2015

10-23 juin 2015

Présidentiel 2ème tour

27juillet 2015

13-24 juillet 2015

Sénatorial

17 juillet 2015

1 -14 juillet 20

15

Collinaire/quartier

24 août 2015

8-21 août 2015

 

Major SINDAYIGAYA Godefroid

 

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi