Français

Article

"Désarmer tous les groupes armés et aider à la restauration de l'autorité de l'Etat... "

Le commandement de la Force de la Minusca vient de lancer une vaste opération de désarmement sur tout le territoire centrafricain. Cette opération qui a commencé dans le secteur Est et qui est poursuivi dans le Secteur Centre de la MINUSCA spécialement dans la localité de Bambari  vient d'être lancée dans la localité de Batangafo du même secteur.

Le Commandant de la Force de la Minusca, le Général Tumenta Chomu Martin, accompagné d'une délégation du Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies et les commandants des secteurs Ouest et Centre se sont rendus à Batangafo pour lancer une opération dénommée "opération NDARA". Selon le Commandant de la Force, cette dernière consiste à désarmer et arrêter tous les groupes déloyalement armés afin de juguler la recrudescence de la criminalité, des braquages et autres viols à main armée qui sont devenus monnaie courante dans cette localité et ses environs. Elle est aussi effectuée dans le cadre de "mettre en application le mandat de la MINUSCA et les accords de Brazzaville", a-t-il souligné.

Le Lt-Col Pontient Hakizimana, Comd Contingent burundais 

de la Minusca expose sur la situation sécuritaire

Afin de mieux préparer cette opération, le Commandant de Secteur Centre, le Général Amin a d'abord dressé la situation sécuritaire  qui prévaut actuellement dans tout son secteur. Il a dit qu'il s'observe actuellement beaucoup d'incidents de violations et d'abus de droits de l'homme  perpétrés par les groupes armés (Anti-balaka et Ex-Seleka). Ainsi, des cas de braquages et de vols s'observent sur  l'axe Bangui-Damara-Sibut et dans la localité de Batangafo. Dans la plupart des cas, on a constaté que ces malfaiteurs se cachent parmi  les populations, se qui rend difficile la riposte pour  les casques bleus qui font les escortes de convois.

A son tour, le commandant du contingent burundais, le Lt-Colonel Pontien Hakizimana, a fait connaitre les difficultés à contenir les braqueurs de l'axe Bangui-Damara-Sibut  étant donné qu'il n'y a pas d'élément de sécurité sur cet axe qui a une profondeur d'environ 200km. Il a demandé qu'il y ait un élément de sécurité à Damara pour mener  des patrouilles régulières sur cet axe afin d'identifier et démanteler ces fauteurs de trouble.

Après avoir entendu cette situation sécuritaire qui prévaut dans le Secteur Centre, le Commandant de la Force de la MINUSCA a dit qu'il est satisfait des opérations menées quotidiennement par les casques bleus opérant dans le Secteur Centre. Néanmoins, il a demandé qu'il y ait la performance pour améliorer la sécurité de la population et de ses biens. Il a promu le déploiement des troupes à Damara car, il est conscient de ce problème, a-t-il dit. Il a ensuite insisté que tous les groupes armés qui sèment la terreur au sein de la population doivent être désarmés et arrêtés. Il a demandé de multiplier les patrouilles et  les check-points et d'associer l'administration locale afin de l'amener progressivement à être responsable de la sécurité de la population et de leurs biens sans oublier la sécurité sur les voies routières.

Vous saurez que le Secteur Centre auquel appartient le contingent burundais compte actuellement trois contingents et est commandé par le Général Muhammad Amin CHAUDRY de l'armée pakistanaise.

 

                                                                                                                          Capt  Nkengurutse,M.

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi