Français

Article

De l’égalité des genres, à l’égalité des chances

15 femmes et filles militaires viennent de clôturer leur stage de 6 mois dans la mécanique automobiles au Groupement des Matériels Automobiles et Engins (GMAE).

Le commandant de Bataillon(Bn) maintenance au GMAE, le Major Barame, dit qu’il n’était pas habitué de voir des femmes et filles qui s’intéressent à la mécanique automobiles. C’est la première fois qu’ils forment des femmes et filles stagiaires dans ce métier de mécanique, a-t-il ajouté. Il a continué à dire qu’il a été surpris des performances de ces stagiaires car si on n’est pas averti, on ne peut pas les distinguer des hommes car elles ont les mêmes compétences et le même courage que celui des hommes. « Elles sont capables au même titre que les hommes », a dit Major Barame.

Le Caporal Uwimana Monique du 512Bn, âgée de 28ans,  mariée et mère de deux enfants, dit qu’elle avait envie d’être mécanicienne d’automobiles depuis longtemps, et dit qu’elle est très fière de voir ses rêves réalisés. Elle ajoute que c’est aussi une grande fierté pour elle de pouvoir faire une activité longtemps réservée aux hommes seulement.

Le 1classe Nshimirimana Evangeline du 411Bn, âgée de 25 ans, mariée et mère de 2 enfants dit qu’elle s’est intéressée de la mécanique automobile car c’est un métier qui a un avenir meilleur, souligne-t-elle. Elle dit qu’elle peut se servir de ce métier dans sa vie, même après sa carrière militaire. Evangeline désillusionne ceux qui croyaient que ce métier est destiné aux hommes seulement. Elle dit que c’est un métier qui peut être fait par des hommes comme des femmes. Nshimirimana dit qu’elle a fait ce stage étant enceinte, mais cela ne l’a pas empêché de bien faire son stage. Et voilà aujourd’hui qu’elle vient de décrocher son certificat de réussite comme elle l’a bien souligné.

Le Caporal Bucanayandi Mwamini du 512Bn, une jeune fille de 25 ans qui est parmi les stagiaires, dit que la mécanique automobile est un métier qui nécessite la collaboration pour sa réussite. Chacun apporte ses connaissances et ses forces pour arriver au but voulu. Elle dit que les 6 mois qu’elle venait de passer à ce stage, les hommes comme les femmes et filles partageaient tous l’expérience. Selon Mwamini, l’armée burundaise devrait former les filles et femmes militaires dans tous les domaines pour qu’elles aient les chances égales d’être compétitives dans tous les services au même titre que les hommes militaires. 

Le Caporal-chef Christophe Nkurunziza qui travaille à l’ISCAM, stagiaire lui aussi au GMAE dans la mécanique automobiles, dit que les compétences des femmes et filles stagiaires sont les mêmes que celles des hommes stagiaires. Il y a même des femmes et filles qui sont très intelligentes et plus fortes que les hommes comme le souligne Christophe. Il dit qu’il y a des femmes qui soulèvent des pièces lourdes que certains hommes ne peuvent pas soulever.

L’Adjudant Niyongabo Mélance, Chef de garage du Bataillon maintenance et encadreur de ces stagiaires, dit qu’il a été surpris des compétences de ces femmes et filles stagiaires. Il dit que même si il y a quelques femmes qui nécessitent des fois un renfort de leurs collègues pour soulever certaines pièces comme le moteur ou autres pièces très lourdes, la volonté et le courage que ces femmes et filles ont manifestés dans leurs activités sont exceptionnelles et ont surpris plus d’un.

Toutes ces femmes et filles stagiaires demandent qu’elles soient intégrées dans tous les services y compris le service de conduite des véhicules militaires, un service qui était réservé aux hommes seulement.

Signalons que c’est la 1ère fois dans l’histoire de l’armée burundaise, que  ce corps forme des femmes et filles mécaniciennes.

 

                                                   Capt Anatole CIZA

 

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi