Français

Article

Don du sang pour sauver les blessés somaliens suite à un attentat suicide à Mogadiscio

Le commandement de la Force de  l’AMISOM a organisé le  lundi du 16 octobre 2017, la  collecte du sang aux Forces de l’AMISOM oeuvrant au  Quartier Général dans le but de venir au secours des blessés somaliens en état de forte nécessité. C’est suite à un attentat suicide d’un kamikaze qui s'est fait explosé à l’hôtel SAFARI à MOGADISHU dans l’après-midi de ce 14 octobre 2017. Cet acte ignoble a coûté la vie à plus de 300 Somaliens et plus de 300 blessés hospitalisés.

Le samedi 14 octobre 2017, a été  un jour très sombre dans l’histoire de la Somalie suite à un attentat suicide d’un kamikaze qui s’est fait explosé dans la ville de Mogadishu à l’Hôtel SAFARI situé tout près du km 5, avec un camion rempli d’explosifs. Cet attentat suicide  a fait un bilan très lourd où plus de 300 personnes y ont laissé leur vie   et plus de 300  blessés  hospitalisés.

Faisant suite à cela, le commandement de l’AMISOM a organisé la collecte du sang aux militaires du Quartier Général pour assister  les blessés de cet attentant.

Le Lt-Gén Osman Nour Soubagleh, Commandant de la  Force de l’AMISOM qui a ouvert solennellement cette campagne de collecte du sang a exhorté  tous les militaires  et les civils de l’AMISOM  à répondre massivement pour donner du sang destiné aux victimes de l’attaque. « En tant qu’AMISOM, c’est une bonne et simple chose de donner du sang, mais nous sommes également prêts à sacrifier nos vies » a déclaré le Commandant de la Force AMISOM.  Ainsi, il a profité de cette occasion pour condamner cet acte ignoble commis par les terroristes Al-Shabbab envers des personnes innocentes. C’est ainsi qu’il lancé un message vibrant au peuple somalien leur disant qu’il ne faut pas penser qu’Al-Shabbab combat l’AMISOM ou les forces somaliennes ou d’autres troupes dans le pays, plutôt de savoir qu’il est l’ennemi de tous les Somaliens et de l’humanité en général.

 Le Colonel Boniface Mandishona, Officier médical de la Force AMISOM, a déclaré  qu’en réponse à cette crise, son bureau  a formulé un plan de soutien médical d’où ils ont procédé à la collecte du sang au Quartier Général des  Forces de l’AMISOM . Il a indiqué également qu’ils sont prêts pour accueillir plus de patients civils à l’hôpital en cas de nécessité.

Quant au Lt-Col François Kanyoni,  chargé de la planification à l’Etat Major  des Forces de l' AMISOM, un des membres des forces burundaises de l’AMISOM qui a participé à cette collecte du sang, a indiqué qu’ils  sont venus pour donner du sang pour nos frères et sœurs Somaliens blessés lors de l’attentat d’un kamikaze survenu en date du 14 octobre 2017. Selon lui, Al-Shabbab a toujours commis des atrocités contre la population qu’il prétend protéger. Il interpelle la population somalienne toute entière de se lever comme un seul homme pour combattre ces terroristes afin que le pays puisse recouvrer la paix et la sécurité.

Vous saurez que les  blessés victimes de cet attentat suicide sont hospitalisés dans différents hôpitaux de Mogadishu et que d’autres actions d’assistance à ces victimes sont envisagées par l’AMISOM.

                                                       Lt. Habogorimana J.B

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi