Article

Editorial : Situation sécuritaire

 

L’année 2014 approche à sa fin, et dans un mois seulement, elle va s’éteindre totalement pour donner naissance à  une nouvelle année 2015. Pour toute personne, toute institution ou toute organisation tant publique que privée ce moment sera une bonne occasion  faire un bilan afin d’évaluer ce qui a bien marché et permettre au  secteur qui n’a pas connu de bons résultats  de corriger le tir l’année suivante. L’évaluation permet en effet de dégager les réalisations positives des défis afin de trouver les solutions aux lacunes survenues au cours de l’exercice.

 

Dans notre institution, beaucoup de bonnes choses ont été réalisées et bientôt, ça sera l’heure du bilan dont le contenu ne tardera pas à vous parvenir dans le prochain numéro. Comme avant-goût, on se rappelle que la sécurité est un élément indispensable pour le développement et la survie de tout citoyen. En guise de rappel, il n’y a pas de développement sans sécurité comme il ne peut pas y avoir de sécurité sans développement. La Force de Défense Nationale s’est attelée, en collaboration avec les autres acteurs de la sécurité, à faire tout pour garantir la paix à toute la nation burundaise.

 

La notion de sécurité n’est pas l’affaire des Corps de Défense et de Sécurité seulement, c’est aussi l’affaire de tout le monde dont les jeunes, les adultes, les vieux, hommes et femmes, l’administration et les administrés, etc…Un homme politique français qui fût président de la République disait: «  L’histoire nous enseigne qu’une civilisation, pour garder la maîtrise de son destin, doit se donner les moyens de sa sécurité ».

Notre pays a un passé dont personne n’ignore le contenu ; nous apprenons l’histoire pour connaitre le passé, vivre le présent afin de bâtir le futur pour la nouvelle génération. Nous sommes à quelques mois des échéances électorales dans notre pays, où tous les burundais en âge de voter vont exercer leur devoir  de citoyen en votant leurs propres dirigeants. L’enrôlement des électeurs est en cours dans tout le pays et le même exercice sera fait à l’endroit des burundais vivant à l’étranger sans oublier nos vaillants militaires en mission de maintien de la Paix en Somalie et en République Centrafricaine où notre pays a envoyé des contingent d’hommes et de femmes de la paix.

 

Ces derniers jours, il y a eu des indices d’insécurité dans certaines communes  de la province Mwaro, Bujumbura rural et dans la Mairie. Physiquement, la sécurité est l’état d’une situation présentant le minimum de risque. Psychiquement, la sécurité est l’état d’esprit d’une personne qui se sent tranquille et confiante. Pour un individu ou un groupe, c’est le sentiment (bien ou mal fondé) d’être à l’abri de tout danger.  C’est devenu presqu’une coutume qu’à l’approche des échéances électorales au Burundi, il ya chaque fois une forme de fièvre électorale qui se manifeste dans les communautés. En 2010 il était question des piqures et pour ces échéances, il est question des hommes habillés en long mentaux noirs  dont certains seraient armés de machettes et de gourdins qui feraient peur à la population de certaines localités du pays.

 

Suite à la synergie de tous les acteurs de la sécurité, cette peur panique dans la population a considérablement diminué et je dis bravo à toute personne pour sa contribution. Les semeurs de troubles ne manquent pas, raison pour laquelle la vigilance de tout le monde est toujours nécessaire pour garantir la sécurité à toute la nation. L’exemple de nos militaires en mission de maintien de la paix est un modèle qui devrait servir à tous les burundais en exploitant les opportunités dans tous les domaines en vue de les exporter  et  pouvoir bénéficier des dividendes de la paix là où il s’avère nécessaire.

 

                                                                                          Col.Baratuza, G.

 

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi