Français

Article

Eradiquer le VIH /SIDA dans la communauté militaire,une préoccupation au sein de la FDN

Dans le but de renforcer les capacités des pairs éducateurs sur la prévention, le comportement à adopter dans la société par les malades du VIH/SIDA, des  ateliers de formation ont  été ouvert  ce mardi 28 mars 2017 dans la 2eme et 5eme région militaire. Ces participants  sont chargés  d’enseigner et  de donner des conseils à la communauté  militaire ainsi que leurs familles sur la nécessité de faire le dépistage, de faire la  prévention contre de ce fléau mais aussi  du comportement à adopter une fois déjà contaminé.

Dans le cadre du projet National VIH/Militaire, la direction des services de santé(DSS)  au Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants en collaboration avec la Population Service Internationale(PSI) et l’Administration Centrale a procédé ce mardi 28 mars 2017 à l’ouverture des ateliers de formation des pairs éducateurs dans la 2ème et la 5ème  Régions Militaires.

L’objet de ces formations était de renforcer les capacités des pairs éducateurs sur la prévention, l’importance de faire le dépistage ainsi que l’attitude à adopter par ceux qui vivent avec le VIH/SIDA.

 Dans la 5eme RM un mot de bienvenu a été prononcé par le Coordinateur Nationale du projet VIH/Militaire au niveau du PSI Burundi, Monsieur Arcade Kanjori qui a d’abord souhaité la bienvenue aux participants dans cet atelier avant de passer la parole au Directeur des services de santé au MDNAC. Ce dernier  quant à lui a remercié vivement le commandant de la 5RM qui ne cesse de s’intéresser sur la santé de la communauté des militaires et leurs familles de sa région.

 Il a remercié également le Coordinateur du Projet VIH/Militaire sur la collaboration entre la PSI Burundi et la DSS. Le Major Dr Irambona Donatien a en outre demandé aux participants, d’être attentif à la formation pour en tirer profit et de s’entraider mutuellement afin de sortir de la formation ayant un niveau plus ou moins égal.

Quant au Colonel Kabanyura Serges, commandant de la 5emeRM qui a ouvert solennellement cet atelier de formation, il a indiqué que c’est une bonne occasion pour les participants d’échanger  des idées sur l’état d’avancement de leurs taches de pairs éducateurs. En guise de rappel, ces derniers sont charger d’enseigner et ou de donner des conseils à la communauté des militaires ainsi que leurs familles sur la nécessité de faire le dépistage, de faire la  prévention contre de ce fléau mais aussi  du comportement à adopter une fois déjà contaminé.

Le commandant de la 5RM a terminé son discours en souhaitant  aux participants un bon séjour pendant toute la durée de la formation.

Il en est de même pour ceux qui étaient  dans l’atelier qui s’est tenu dans la 2eme RM. Le DSS de l’EMG/FDN le Major Pie Nibirantije a d’abord remercié la PSI Burundi pour avoir soutenu la FDN dans la lutte contre ce fléau. C’est entre autres l’inauguration des centres Akabanga à Bujumbura comme dans toutes les régions militaires pour mieux protéger les familles des militaires. Et de préciser que bientôt, on compte construire des centres akabanga dans tous les camps militaires. Le DSS / FDN a aussi signalé que s’il y a diminution des cas infectés, c’est aussi grâce au soutien de la PSI Burundi sans oublier les changements de mentalités des militaires.

Le commandant de la 2eme RM, le Colonel lie Ndayizigiye qui a ouvert ces activités à Gitega, a d’abord demandé aux participants de se poser ces questions : Pourquoi les gens continuent a être infectées alors que des sensibilisations sont permanentes ?Qu’est ce qu’on peut faire pour  qu’aucune autre personne ne puisse être infecté ? Quelle est la contribution des personnes déjà infectées pour qu’aucune autre personne ne puisse être infectée par ce fléau ? Il a ensuite demandé à ces participants de prêcher  par  des comportements  exemplaires car les actes sont plus éloquents que les paroles , a ajouté cette autorité . 

Vous saurez  que ces deux ateliers réunissaient 80 pairs éducateurs  et vont  durer quatre jours.   

                                                                                                             Lt Habogorimana J.B

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi