Français

Article

L’Hôpital Militaire de Kamenge (HMK) élevé à un hôpital de référence de 3ème niveau

 

Dans le cadre de l’exécution de l’exercice conjoint African Support 15-1, une équipe mixte composée de militaires du génie Burundais et Hollandais vient de réhabiliter à l’HMK un block d’urgence et de réanimation permettant ainsi à cet hôpital de répondre aux normes internationales des Hôpitaux de référence. Les cérémonies de clôture des travaux et la réception de cet immeuble ont eu lieu le mardi 31 Février 2015.
Le Général de Brigade Habarurema Ildefonse, Secrétaire Permanent au MDNAC a fait savoir dans son discours de circonstance que nul n’ignore les bienfaits qui découlent des différentes réalisations du génie de l’armée néerlandaise et de la FDN dans les domaines de renforcement des capacités et de l’ amélioration des conditions de travail. Aux termes de la deuxième phase de l’exécution de l’exercice conjoint African Support15-1, le MDNAC se réjouit des progrès déjà réalisés conjointement par le génie de deux armées à travers de multiples projets. Ils se sont dépensés sans cesse et sans compter pour que ces activités soient faites comme prévue et dans un délai aussi court. De ce fait, le Secrétaire Permanent au MDNAC en a profité pour adresser au nom du MDNAC, ses sentiments de profondes gratitudes au gouvernement du Royaumes des Pays Bas à travers son ambassadeur présent à ces cérémonies de clôture. Il se réjouit de la coopération sans cesse croissante entre les deux pays qui est parti du secteur de la sécurité à celui de la santé en passant par le domaine des infrastructures. Ces projets de développement de l’HMK contribueront à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement(OMD), a ajouté le Secrétaire Permanent.
Lors de l'innauguration d'un block d'urgence et de réanimation à HMK 
Le Lt Col médecin Nimburanira Marc, Directeur Général de l’ HMK a souligné qu’ avec leurs mains, l’équipe du génie néerlandais en collaboration avec quelques éléments du génie burundais ont cassé certains murs mal faits et ont construits d’autres. Ils ont fait le raccordement de l’électricité et de l’eau; ils ont également peints les murs et ont produit de jolis locaux ainsi que le pavage d’une partie de la cours intérieure de l’ HMK. L’équipe médicale du même département a travaillé en étroite collaboration avec le personnel de l’ HMK dans les services de radiologie, laboratoire, maintenance, hygiène et urgence. C’était une bonne occasion d’échange d’expérience et d’apprentissage. Ceci permettra à l’HMK de répondre à ses ambitions d’atteindre les normes exigées par les Nations Unies pour un Hôpital de niveau III. De ce fait, les militaires Burundais en mission à l’étranger pourront être transférés directement à cet hôpital sans devoir transiter par les capitales étrangères comme Kampala, Nairobi et autres, a ajouté le DG de l’hôpital. Monsieur Jocke Oppewal, Ambassadeur des Pays Bas au Burundi, félicite les deux cotés pour une coopération militaire exemplaire. Pour lui toutes les activités rentrent dans le cadre global du souci des deux pays de collaborer pour faire des corps de défense et de sécurité professionnels et au service de la population. L’armée burundaise est appréciée par son professionnalisme. Le secteur de la sécurité est la clé pour la stabilité et le développement du Burundi. La mise en œuvre de l’accord d’Arusha est essentielle. Ainsi, la création d’une force de sécurité avec un esprit vraiment national, patriotique, équilibré, intègre et professionnelle; une force de sécurité transparente et bien contrôlée; qui mérite la confiance de toute la population est aussi essentielle. Les défis ne manquent pas particulièrement en cette période pré- électorale au cours de laquelle les rumeurs se confondent avec la réalité, a t- il ajouté. Il demande à l’armée burundaise d’utiliser sa force et sa discipline pour apaiser les cœurs des burundais.   Quant au Général de Brigade Ivo Jong, le commandant chargé des opérations d’appui terrestre de l’armée néerlandaise, il a rappelé que le Burundi et les Pays Bas ont eu une étroite coopération depuis 2009 en commençant par l’exercice Burundi engineering qui a changé et devenue African Support. Dès lors, ils sont fiers de soutenir l’armée burundaise dans son effort d’améliorer son professionnalisme qui lui permet de faire partie des opérations de maintien de la paix en Somalie et en République Centrafricaine; des opérations qui luttent pour faire de ce monde la meilleure place à vivre, a t- il conclu. Signalons que cette équipe des hollandais a aussi offert un cadeau à l’hôpital d’ un moniteur pour la surveillance et suivi des patients en urgence en ce qui concerne le rythme cardiaque, l’oxygène, la tension artérielle et autres. 
Le Général de Brigade Habarurema Ildefonse, Secrétaire Permanent au MDNAC a fait savoir dans son discours de circonstance que nul n’ignore les bienfaits qui découlent des différentes réalisations du génie de l’armée néerlandaise et de la FDN dans les domaines de renforcement des capacités et de l’ amélioration des conditions de travail. Aux termes de la deuxième phase de l’exécution de l’exercice conjoint African Support15-1, le MDNAC se réjouit des progrès déjà réalisés conjointement par le génie de deux armées à travers de multiples projets. Ils se sont dépensés sans cesse et sans compter pour que ces activités soient faites comme prévue et dans un délai aussi court. De ce fait, le Secrétaire Permanent au MDNAC en a profité pour adresser au nom du MDNAC, ses sentiments de profondes gratitudes au gouvernement du Royaumes des Pays Bas à travers son ambassadeur présent à ces cérémonies de clôture. Il se réjouit de la coopération sans cesse croissante entre les deux pays qui est parti du secteur de la sécurité à celui de la santé en passant par le domaine des infrastructures. Ces projets de développement de l’HMK contribueront à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement(OMD), a ajouté le Secrétaire Permanent. Le Lt Col médecin Nimburanira Marc, Directeur Général de l’ HMK a souligné qu’ avec leurs mains, l’équipe du génie néerlandais en collaboration avec quelques éléments du génie burundais ont cassé certains murs mal faits et ont construits d’autres. Ils ont fait le raccordement de l’électricité et de l’eau; ils ont également peints les murs et ont produit de jolis locaux ainsi que le pavage d’une partie de la cours intérieure de l’ HMK. L’équipe médicale du même département a travaillé en étroite collaboration avec le personnel de l’ HMK dans les services de radiologie, laboratoire, maintenance, hygiène et urgence. C’était une bonne occasion d’échange d’expérience et d’apprentissage. Ceci permettra à l’HMK de répondre à ses ambitions d’atteindre les normes exigées par les Nations Unies pour un Hôpital de niveau III. De ce fait, les militaires Burundais en mission à l’étranger pourront être transférés directement à cet hôpital sans devoir transiter par les capitales étrangères comme Kampala, Nairobi et autres, a ajouté le DG de l’hôpital. Monsieur Jocke Oppewal, Ambassadeur des Pays Bas au Burundi, félicite les deux cotés pour une coopération militaire exemplaire. Pour lui toutes les activités rentrent dans le cadre global du souci des deux pays de collaborer pour faire des corps de défense et de sécurité professionnels et au service de la population. L’armée burundaise est appréciée par son professionnalisme. Le secteur de la sécurité est la clé pour la stabilité et le développement du Burundi. La mise en œuvre de l’accord d’Arusha est essentielle. Ainsi, la création d’une force de sécurité avec un esprit vraiment national, patriotique, équilibré, intègre et professionnelle; une force de sécurité transparente et bien contrôlée; qui mérite la confiance de toute la population est aussi essentielle. Les défis ne manquent pas particulièrement en cette période pré- électorale au cours de laquelle les rumeurs se confondent avec la réalité, a t- il ajouté. Il demande à l’armée burundaise d’utiliser sa force et sa discipline pour apaiser les cœurs des burundais.   Quant au Général de Brigade Ivo Jong, le commandant chargé des opérations d’appui terrestre de l’armée néerlandaise, il a rappelé que le Burundi et les Pays Bas ont eu une étroite coopération depuis 2009 en commençant par l’exercice Burundi engineering qui a changé et devenue African Support. Dès lors, ils sont fiers de soutenir l’armée burundaise dans son effort d’améliorer son professionnalisme qui lui permet de faire partie des opérations de maintien de la paix en Somalie et en République Centrafricaine; des opérations qui luttent pour faire de ce monde la meilleure place à vivre, a t- il conclu. Signalons que cette équipe des hollandais a aussi offert un cadeau à l’hôpital d’ un moniteur pour la surveillance et suivi des patients en urgence en ce qui concerne le rythme cardiaque, l’oxygène, la tension artérielle et autres. 
 

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi