Article

La CNV : « La violence est une expression tragique des besoins non satisfaits »

 

Il s’est tenu à Kayanza du 21 au 22 Avril 2015, un atelier sur la Communication non-violente à l’intention des chargés de la communication des ministères et de la societé civile.
La Communication Non Violente (CNV) est une façon de penser et de parler qui vise à mettre de la compréhension et du respect mutuel dans les échanges a fait savoir le conférencier du jour le Dr SURURU Adolphe. Elle aide chacun à se relier à sa partie de sa capacité de comprendre avec le cœur et de se faire entendre sans agressivité. Il ajoute que le domaine d’utilisation  de la communication non violente est  dans nos familles, dans nos relations quotidiennes, sur nos lieux de travail, dans nos associations, partis politiques, dans les églises, dans le domaine du coaching professionnel, dans le domaine de la politique, dans la prise en charge psychosociale etc.
Le Docteur SURURU  indique que la CNV a ses principes qui  sont  être au service de la vie, être dans le vrai, savoir assumer le « je » et quitter le jeu de qui a tort qui a raison, faire sa part, et savoir lâcher prise.
Il ajoute que tout le monde devraient s’imbiber des fondements « girafe » de la CNV,  qui sont entre autres avoir un gros cœur car la girafe est considérée comme l’animal qui un gros cœur, être juste et équitable, être sociable et attaché à communauté, être pacifique et pacifiste car la girafe n’attaque ni n’agresse jamais d’autres animaux, être un fertilisant dans la communauté. Pour le Dr SURURU,  l’expression sincère des sentiments permet d’établir des liens sincères avec autrui, les sentiments sont intimement liés aux besoins satisfaits; ils sont comme des clignotants d’une voiture, ignorer ses sentiments ; c’est ignorer son bonheur a-t-il fait savoir.
Il conclut par une réflexion de comment pourrions-nous dans nos relations être pacifique sans être éteint, être vrai sans être volcanique, naturels sans être impulsif. De comment s’affirmer sans écraser l’autre, d’écouter l’autre sans se négliger soi-même, de comment nous sentir tous heureux et épanouis tout en étant productif.
 

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi