Article

La création des industries permettra aux retraités de trouver de l’emploi

Le Groupement de Maintenance Automobiles et Equipements Militaires (GMAEM) en sigle doit créer des industries de production pour assurer le  financement de leurs besoins, mais aussi  pour donner du travail aux militaires qui partent en retraite. C’est ce qu’a indiqué le  premier vice-président de la République du Burundi monsieur Gaston Sindimwo lors de sa visite effectuée au GMAEM.

 

Au cours de cette visite, le premier vice-président de la République du Burundi monsieur Gaston Sindimwo a fait savoir que le but de cette visite est de voir comment les unités comme le GMAEM fonctionnent, comment créer des unités de production, trouver des solutions aux différents défis rencontrés sans faire recours à l’extérieur. Monsieur Gaston Sindimwo a fait savoir également que les pièces de rechange achetées à l’extérieur  peuvent être trouvées dans les magasins militaires.  L’argent tiré de ces pièces de rechange  pourra  accroitre la caisse production. Les militaires en retraites peuvent trouver de l’emploi puisque certains d’entre eux sont des spécialistes dans plusieurs domaines, a-t-il souligné. Il a promu que le gouvernement fera tout pour soutenir les unités. Il a fait un clin d’œil  aux  responsables du GMAEM de songer  toujours  aux  travaux de développement.

Le colonel Mbazumutima Jean Berchimas, le commandant GMAEM dans sa présentation, a fait savoir que ce groupement comporte deux bataillons à savoir celui de Maintenance et l’autre chargé du Transport. Quant à sa création, il a rappelé que le GMAEM a été créé le 26 novembre 2014 avec des services diversifiés. Il est structuré de façon que la division du travail ne cause pas de  problème. Il y a un Chef d’état-major en tête, un bureau chargé du personnel, bureau chargé de la logistique, bureau chargé de la planification et un bureau chargé des finances. Le commandant de cette unité n’a pas oublié de signaler au premier vice-président les défis auxquels le GMAEM fait face. Il s’agit entre autres : du manque du personnel d’appui suite aux militaires spécialistes qui partent en retraite pour limites d’âges, peu d’équipements de garage et outillages, et bien d’autres. Le système utilisé est lent et très coûteux, absence du budget, absence de maintenance préventive et achat de pièces de rechange de piètre qualité et autres.

Il a ému des propositions au premier vice-président pour la bonne marche du GMAEM. Il a demandé d’améliorer les services existants, la mise en place et l’opérationnalisation de la nouvelle structure. Le premier vice de la République a apprécié le fonctionnement de cette institution et a demandé de tout faire pour que le GMAEM soit une unité de production.

Vous saurez que le premier vice-président de la République du Burundi a été accueilli par le secrétaire permanant au Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, le Général de brigade Ildefonse Habarurema  et certains des officiers dudit ministère. Après la présentation, une visite guidée a été organisée dans les différents services et dans les champs du GMAEM.

 

Capt. Ndayisaba, R.

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi