Français

Article

La protection de l’environnement, un travail de tout un chacun

Il s’est tenu, à l’Institut Supérieur des Cadres Militaires (ISCAM) le lundi 13 novembre 17, un atelier de lancement de projet de reboisement intitule « Ewe Burundi urambaye » Ce qui traduit « Tu t’habilles Burundi». Ledit atelier avait comme objectif principal de sensibiliser toutes les parties prenantes de s’impliquer dans la réalisation de ce projet.

Les cérémonies d’ouverture de l’atelier ont été rehaussées par Dr sabine Ntakarutimana, chef de cabinet civil adjoint du président de la République. Dans son allocution, elle a fait savoir qu’au cours de ces dernières années, la densité démographique rurale est parmi les plus élevées du continent africain. Au fur et à mesure que la pression démographique s’accentue, la population a tendance d’occuper forcément les écosystèmes forestiers et paysages et les réserves naturelles. Ce qui a entrainé la déforestation et l’aggravation des phénomènes d’érosion. « Pour ce faire, toutes les forces vives de notre pays doivent se lever comme un seul homme et redoubler d’efforts, sous forme d’action collective en prenant comme Platte forme synergique les paysages burundais les plus dénudés et graduellement dégradés afin de les restaurer, à travers la plantation et la protection des essences végétales ligneuses », a indiqué cette autorité. Par conséquent l’ISCAM, sous ordre de l’Etat-major de la Force de Défense Nationale du Burundi (FNDB), en collaboration avec les services de la présidence de la République, vient de franchir un pas louable de présenter une initiative innovante sous forme de proposition de projet d’envergure nationale « Ewe Burundi urambaye ». Elle a indiqué qu’une fois réussie, ce projet pourrait contribuer à garantir les conditions de production agricole vers l’éradication de la faim qui est une menace de plusieurs peuples. Telle est le souhait du président de la République du Burundi que la FDNB en plus de sa mission, pilote les actions additionnelles de reboiser tous les espaces dénudés se trouvant dans ses 5 régions militaires en associant la Police Nationale du Burundi (PNB), l’administration territoriale, les secteurs environnementaux et agricoles ainsi que la population locale. Le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants (MDNAC) M. Emmanuel Ntahomvukiye a indiqué que le ministère dont il est responsable est un élément incontournable dans la protection de l’environnement et participe en synergie avec d’autres partenaires techniques concernés au sein de la Platte forme nationale de prévention des risques et gestion des catastrophes. Il a signalé que le MDNAC est parvenu à la diminution d’utilisation de bois de chauffage comme combustible au profit des briquettes fabriqués à l’aide des déchets organiques depuis 2006. Il a fait savoir que ce dernier s’est approprié le propos du président de la République lors de l’ouverture de l’année académique 2015-2016 en rapport avec la restructuration des enseignements à l’ISCAM et compte mettre sur pied une filière des sciences de l’environnement. « Le MDNAC et ses partenaires prendront en compte les résultats et les recommandations issues de cet atelier afin de contribuer globalement à la mise en œuvre de l’accord de paris sur le changement climatique », a-t-il poursuivi. Le représentant du ministre de l’environnement, de l’eau et d’aménagement du territoire urbain quant à lui a dit qu’il ne ménagera aucun effort pour soutenir les bonnes initiatives en matière de gestion des ressources forestières afin d’améliorer la croissance économique et atténuer la pauvreté et les effets néfastes du changement climatique. « Nos appuis, en matière de reboisement, porteront essentiellement sur les fournitures des essences de qualité, la disponibilisation des spécialistes en production de plantation, d’aménagement et de gestion forestière », a-t-il indiqué. Vous saurez que 3 ministres avaient participé à cet atelier sans oublier le chef de la FDNB, les commandants des régions militaires, les commissaires de police et les gouverneurs des provinces. Capt. Ngenzebuhoro, A.

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi