Français

Article

La Réunion du nouveau MDNAC avec les hauts cadres de la FDN

Le nouveau Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, Mr Emmanuel Ntahomvukiye a tenu sa première réunion avec les hauts cadres de la FDN, ce  mardi 9juin 2015 au Mess des Officiers Garnison Bujumbura. L’objectif de cette rencontre était  d’échanger sur la situation du moment.

Le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, Monsieur Emmanuel Ntahomvukiye dans son allocution, a d’abord fait savoir qu’il a réellement commencé ses nouvelles fonctions en date du 25 mai 2015, une période durant laquelle il a été  sollicité par plusieurs activités d’où ce petit  retard de la tenue de cette  réunion. Il  a vivement remercié  les militaires pour le comportement de cohésion qu’ils ont affiché pendant cette période où beaucoup de rumeurs  qui ont été propagées dans le but de diviser la FDN et de la manière dont ils ont géré les manifestants en respectant les droits humains.

Concernant la peur de certains membres de la FDN surtout ceux des ex-FAB sur les arrestations après le coup d’Etat manqué, il les a tranquillisés qu’aucun militaire ne sera poursuivi sans qu’il ait posé aucun acte dans ce coup manqué. A ce qui concerne le travail, Mr Ntahomvukiye Emmanuel dit qu’il va travailler suivant les règles et lois. Il a aussi dit qu’il va mener une bonne collaboration avec les autorités compétentes dont le chef EMG, le chef EMG Adjoint et le Secrétaire permanent .Il a enfin invité  les cadres présents de renforcer  un esprit de cohésion, d’unité, de discipline durant cette période électorale et leur a promis aussi qu’il prêtera une oreille attentive aux différents problèmes qui lui seront adressés.

Le Général Major Niyongabo Prime, chef d’Etat-major Général, a rappelé que la vision de la FDN est de former

 

Une armée professionnelle. Aux cadres, il leur a dit que l’armée deviendra ce qu’ils voudront qu’elle devienne. Il en a profité pour prodiguer  des conseils sur le comportement à adopter en cette période entre autres : la discipline, la loyauté, le respect des droits humains, le patriotisme, la neutralité politique, l’esprit de corps et   d’éviter  les rumeurs en cette période. Enfin, il a invité   les commandants des différentes Régions Militaires de  présenter tour à tour  la situation sécuritaire qui prévaut dans leurs secteurs de responsabilité.

 Le Col  Marius Ngendabanka, Commandant de la première Région Militaire, a fait savoir que la situation est bonne en général. Néanmoins, il a signalé  des groupes armés au sud Kivu en RDC qui viennent perturber la sécurité sur la RN5 au niveau de la Rukoko, la présence d’un grand nombre de militaires rwandais sur la frontière Burundi-Rwanda depuis qu’il y a eu des rumeurs qu’il y aurait des éléments d’Interahamwe sur le sol burundais. Le Col Nininahazwe, chef d’Eta Major de la deuxième Région Militaire, a quant à lui dit que d’une façon générale, la sécurité est bonne dans leur secteur. Toutefois, il a signalé quelques cas de vols en main armée, des tueries dues aux conflits fonciers et des sorcelleries. Le  Commandant de la troisième  Région Militaire, le Col Pierre Claver Nduwayo a lui aussi  fait savoir qu’en général la situation est bonne malgré les tentatives des manifestants qui ont voulu barrer les routes dans les communes de Rusaka et Gisozi. Le Col Bigirimana, Commandant de la quatrième Région Militaire, a dit également  que la situation est bonne en général malgré quelques burundais  partent pour le Rwanda. Il a également signalé  des vols dans les ménages, des cas de tueries dues aux conflits fonciers et la sorcellerie. Enfin le Col Serge Kabanyura, Commandant de la cinquième Région Militaire, a indiqué que la situation dans cette région  est également bonne  et que ceux qui avaient fuit vers la Tanzanie sont entrain de revenir. Il a signalé aussi des cas de tueries suite aux conflits fonciers et sorcelleries. Vous saurez que la réunion s’est déroulée dans un climat d’entente en se donnant la parole et toutes les questions qui ont été posées, ont eu des réponses.

Capt MANIRAMBONA, D

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi