Article

La réussite des élections de 2015, un pari à gagner pour la FDN

 

Le Général Major Pontien Gaciyubwenge, Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants a effectué une  descente depuis le début du mois d’avril 2015 pour rencontrer les militaires œuvrant dans toutes les régions militaires. L’objectif de la rencontre était d’analyser et d’échanger sur le comportement à adopter au moment où nous sommes à un  mois des élections générales de 2015.
Le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants a de prime abord jugé bon de  revenir sur certaines questions de l’heure et qui ont dominé l’actualité ces derniers jours.  Tout d’abord l’attaque de Cibitoke qui a eu lieu à la veille du nouvel an 2015. Suite aux allégations de l’organisation de défenseur des Droits de l’Homme « Human Rights Watch » quant aux droits de l’Homme qui auraient été bafoués , il a indiqué que  le Gouvernement  du Burundi a mis en place une commission d’enquête pour  un délai ne dépassant pas un mois, et s’il s’avérait qu’il y aurait eu un militaire qui serait coupable  de tels actes ignobles, il sera puni individuellement et conformément à la loi.
Concernant les manifestations qui pourraient avoir lieu au cas où le Président Pierre  Nkurunziza déclarerait sa candidature aux élections de 2015,  le Général Major  Pontien Gaciyubwenge  a dit que la tâche de la gestion des manifestations incombe en premier lieu  et en général  à la police. Mais en cas de besoin, l’Etat Major Général est au courant et ses membres devront réagir conformément à la loi et surtout en toute impartialité et neutralité. Tout militaire doit se comporter de façon éthique  et discipliné. Celle-ci étant la pierre angulaire de toutes les armées du monde. L’armée a le devoir de protéger l’intégrité du territoire, la population  et ses biens a rappelé le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, le Général Major Pontien Gaciyubwenge. S’agissant de la question des armes qui auraient été distribuées à la population dans certains coins du pays, le Général Major Pontien Gaciyubwenge a été net et clair. « Je vous ordonne et je vous  rappelle que vous avez le droit de retirer toute arme ou  tout objet militaire à quiconque n’a pas le droit d’en posséder et de le traduire devant les instances habilitées ». Le MDNAC a rappelé aux militaires de toujours respecté les lois nationales (Constitution) et internationales (DIH et DH). Il a indiqué que c’est un  moment fort  pour la communauté nationale et internationale de mesurer le professionnalisme de la FDN  et sa cohésion. Quelqu’un qui distribue les armes à la population est un ennemi du pays, il est contre la politique du gouvernement et nous devons nous lever comme un seul homme pour le combattre,  a indiqué le Général Major Gaciyubwenge.
Concernant la politique, il est vrai que les militaires ont des droits civiques comme tout autre citoyen d’élire les dirigeants mais ils n’ont pas le droit de se faire élire. C’est la raison pour laquelle , tout militaire  doit respecter  la constitution  et spécialement dans son article 244 qui prescrit que « Ni les Corps de Défense et de Sécurité ni aucun  de leurs membres ne peuvent  dans l’exercice de leurs fonctions  porter préjudice  aux intérêts  d’un parti politique  qui au terme de la constitution  est légal, manifester leurs préférences politiques, avantager de manière partisane les intérêts d’un parti  politique, être  membre d’un parti politique  ou d’une association  politique, participer  à des activités à caractère politique». Il a conclu en suggérant que la communication soit de mise afin de savoir tous les moindres détails  qui se font même au niveau des collines. Il a invité les responsables militaires de ces régions d’éviter la globalisation  mais d’identifier cas par cas  car il y aura des malfaiteurs  qui se cacheraient derrière ces jeunes affiliés aux partis politiques pour piller la population. Il les a invité de multiplier la recherche des renseignements de travailler main dans la main avec la quadrilogie car leur rôle est incontournable au rétablissement  et au maintien de la paix .Après la première phase qui est la précision des renseignements, nous menons actuellement la deuxième qui est la phase de l’opérationnalisation c’est-à-dire  une phase de passer à l’action a-t-il conclu.
Causerie morale du MDNAC dans les Régions Militaires 
 
 Le Colonel Gérard Bigirimana et Colonel Nduwayo Claver  respectivement  le Commandant de la 4ème  et 3ème Région Militaire ont tous indiqué que la sécurité est globalement bonne. Cependant, ils ont fait savoir que l’existence des jeunes affiliés aux partis politiques qui se regardent en chiens de faïence, les discours de certains politiciens et des rumeurs sur la probable distribution des armes aux jeunes imbonerakure  font peur à la population  et la pousse à fuir vers le Rwanda. Ils ont suggéré qu’un mot d’ordre puisse émaner des représentants des partis  politiques afin que ces jeunes puissent  cesser ces actes d’intimidations. 
Vous saurez que le Ministre de la Défense Nationale  et des Anciens Combattants, le Général Major Pontien Gaciyubwenge  a effectué  sa descente  avec le  Chef d’Etat Major Général, le Général Major Prime Niyongabo dans toutes les Régions Militaires avec le même message et en interpellant  les militaires  de travailler en toute impartialité et neutralité  dans ces moments forts du pays et que la réussite des élections de 2015 soit  un pari à gagner pour la FDN. 
 

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi