Français

Article

La stabilisation de Mogadishu doit être une priorité

Les hautes autorités militaires de la Mission de l’Union Africaine en Somalie (AMISOM) se sont réunies à Mogadiscio le 13 décembre 2017 pour examiner différents points relatifs à la sécurité et au retrait progressif des troupes de l’AMISOM.

Dans sa présentation, le commandant du secteur 5, le Général de Brigade Victor Nduwumukiza a fait savoir que le secteur est relativement calme. Il a souligné néanmoins qu’Al shabaab ne cesse de tendre des embuscades aux troupes en utilisant surtout des explosifs improvisés. Ces embuscades sont parfois déjouées grâce aux services de renseignements qui collaborent avec la population locale.

Il a en outre indiqué que la prise de Califordhere par les troupes burundaises a poussé  Al Shabaab à fuir ses alentours. Aussi, selon lui, les institutions de l’Etat de Hirshabelle issues des élections qui ont eu lieu au mois d’octobre 2017 et sécurisées par les troupes burundaises sont pour le moment stables.

Quant aux perspectives d’avenir, le commandant du secteur 5 a dit qu’il va continuer à ouvrir et sécuriser les principales routes d’approvisionnement et générer une force mobile afin de mener des opérations d’envergure contre Al Shabaab.  Parmi les défis, le Général de Brigade Nduwumukiza a insisté sur le manque d’appui logistique ainsi que l’incapacité de l’Armée Nationale Somalienne de participer efficacement à des opérations conjointes avec l’AMISOM et de faire face aux attaques d’Al Shabaab.

Le Commandant du secteur 6 basé à Kismaayo, le Colonel Fréderic Ndayisaba a lui aussi indiqué que la situation sécuritaire est relativement bonne. Il a décrit la situation des militants Al Sahabaab et a fait savoir que les troupes de l’AMISOM sont prêts à contrecarrer toute attaque contre les troupes elles-mêmes, la population, les points vitaux comme le port et l’aéroport ainsi que les agences humanitaires. Le colonel Ndayisaba a en outre énuméré les différents défis auxquels le secteur fait face, et le Commandant de la Force de l’AMISOM le Lieutenant-Général Osman Noor Soubagleh qui présidait cette réunion, lui a promis qu’il lui rendra visite afin  d’examiner ensemble ces problèmes et trouver une solution qui serait adéquate.  

Après ces présentations, le Commandant de la Force a remercié ces chefs militaires et leur a signifié que malgré les avancées significatives qui se remarquent ici et là, la stabilisation de Mogadishu doit être une priorité. Il a à cet effet demandé aux commandants des secteurs concernés de prendre des mesures adéquates pour stabiliser la capitale.  Les participants à cette réunion ont en outre échangé sur les orientations émises par le Comité de Coordination des Opérations Militaires (MOCC) lors de sa 25ème réunion qui a eu lieu à Addis-Abeba, en Ethiopie le 1er décembre 2017.

Vous saurez qu’avant cette réunion, ces chefs militaires avaient aussi participé à une réunion de réflexion pour voir comment faire le retrait progressif de l’AMISOM sans qu’Al Shabaab regagne les zones qu’il avait perdues.

                                        Major Gahongano, E

 

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi