Français

Article

Le bien être des militaires et de leurs familles, souci majeur de la FDN

Dans le but d’améliorer les conditions de vie des membres de laForce de Défense Nationale (FDN) et de leurs familles, il a été mis en place le Département de la Promotion Sociale,DPSOC en sigle. Ce dernier a pour objectifs principaux d’améliorer le bien-être social des membres de la FDN  et d’alléger le coût de la vie des militaires avec leurs familles.

 

Alors que le Département de la Promotion Sociale exerce des activités louables au profit des membres de la FDN, il s’est remarqué que la plupart des bénéficiaires ne sont pas au courant de ses services. Le DPSOC a pour mission d’offrir à tout le personnel de la FDN des services mortuaires dignes, suivre des dossiers à l’INSS et à la Mutuelle de la Fonction Publique (MFP). Selon le colonel Kageza directeur du DPSOC, ce département travaille avec l’INSS et la MFP surtout dans le cadre des pensions, des démobilisés, des accidents de travail et autres. Pour le premier cas, ils distinguent trois pensions qui sont : la pension de vieillesse, elle est de 45 et 50 ans pour les militaires suivant les grades, la pension anticipée qui est de 5 ans avant l’âge normal d’entrée en pension de vieillesse  parce qu’il faut 15 ans d’assurance au moins. Pour ce dernier, il se remarque actuellement les cas des militaires ex-PMPA qui atteignent leur pension de vieillesse avant de totaliser les 15 ans d’assurance minimale. Pour eux, le ministère a effectué des cotisations pour qu’ils puissent bénéficier d’une pension entière. Il en est de même pour les démobilisés ex-FAB mais qui sont passé dans les centres de démobilisation. La première  tranche est déjà sur le compte de l’INSS, les concernés peuvent passer à l’INSS pour leurs régularisations. La deuxième est la pension d’invalidité qui exige au moins 3 ans d’assurance et la pension des survivants. La famille d’un militaire décédé a droit à une pension lorsque ce dernier avait ou pouvait prétendre à une pension de vieillesse normale, anticipé, d’invalidité ou avait au moins 180 mois d’assurance.

Le DPSOC travaille aussi avec la Mutuelle de la Fonction Publique en validant par le cachet du DPSOC les cartes mutuelles de ses membres. Ce cachet justifie la reconnaissance du bénéficiaire par la FDN. Il aide aussi les militaires qui ont eu des accidents de travail et des maladies professionnelles en fournissant les documents nécessaires pour se faire soigner au Burundi ou à l’étranger en cas de besoin.

 

En face de toutes ces activités très considérables,  le DPSOC  fait face à certains défis dont le manque d’un militaire dans le conseil d’administration de l’INSS vue même que leur contribution est de loin supérieure par rapport aux autres catégories des travailleurs membres de l’INSS. L’absence des agences du DPSOC dans les régions militaires est aussi un manquement grave afin de faciliter le travail.

 

Lt. Ntakarutimana, R.

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi