Français

Article

Le bilan trimestriel du service de la Coopération Civilo-Militaire est positif

Comme les chefs des différents  services du 10ème contingent burundais avaient  présenté leur cahier de charge  et  les réalisations  trimestrielles, ce vendredi le  17 novembre  2017 était le tour du chef de  service de la coopération civilo-militaire (CIMIC) en sigle. Le bilan trimestriel de ce service est   positif.

Le Chef de service de la Coopération Civilo- Militaire (CIMIC)du 10ème contingent  burundais, le Colonel  Charles Barutwanayo a de prime abord fait savoir que  le service CIMIC est un service nouveau. « L’objectif de ce service est d’intégrer la donne civile pour lutter efficacement  contre la menace d’Al -Shabaab »  a –t-il lancé. Il a ensuite  indiqué les  trois missions principales du service CIMIC qui sont  d’assurer la liaison civile et militaire, d’appuyer le commandement en lui fournissant des informations et indicateurs clés  qui peuvent  avoir des impacts  sur les opérations et enfin appuyer les acteurs civils et coordonner la liaison  au niveau de l’acheminement des aides humanitaires aux personnes vulnérables.

Parlant des réalisations, le Colonel Charles Barutwanayo a indiqué  que  dans le cadre  des projets à impacts rapide , le service  CIMIC  en collaboration avec le service de génie civil a construit un robinet  pour approvisionner de l’eau  potable aux déplacés du site Johwar Air Field. Ce site des déplacés compte  plus de 19.000  personnes tandis que celui de Balcad  compte 5.000 déplacés.  Ce service a également élaboré des projets de construction  d’une école et ces projets ont été soumis aux ONG  afin de ne pas hypothéquer l’avenir des enfants se trouvant dans ce site des déplacés. Ceux-ci ont également bénéficié de l’aide humanitaire sous la coordination de  ce service CIMIC. Le Colonel charles  Barutwanayo dit que les militaires du site de commandement  de Johwar Air field  ont collecté et donné  une tonne des vivres  secs aux déplacés de ce site et  surtout les plus vulnérables. C’est grâce au jeûne de ces  militaires, deux fois par mois, qu’ils parviennent à venir en aide à leurs frères et sœurs somaliens qui meurent de faim. Il en a profité pour les remercier  pour ce geste d’amour qu’ils ne cessent de témoigner car ce geste, petit soit-il,  peut sauver la vie de certains  déplacés et surtout les plus vulnérables. Il a demandé à ces militaires de continuer cette œuvre de charité. Il a terminé son exposé tout en  indiquant que la collaboration entre les  militaires burundais de l’AMISOM et les civils à travers les chefs coutumiers (Key Leaders)   est au beau fixe.

 

Capt NGEZAHAYO Serge

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi