Français

Article

Le Diabète, tueur silencieux et mal du siècle

Le service médical du Contingent burundais a commencé des séances de sensibilisation pour faire comprendre aux militaires ce que c’est le diabète, comment se prévenir et aussi savoir comment vivre avec cette maladie.

Dans la séance de ce jeudi, les présentateurs du jour ont insisté sur les sortes de diabète, les symptômes, comment se prévenir et ils ont par après montré ce qu’il faut faire pour vivre avec le diabète. Cette maladie est fondée sur le seuil glycémique sanguin. Il se définit par une hyperglycémie chronique, soit une glycémie à jeun supérieure à 7mmol/l à deux reprises (glycémie normale se situe entre 4.2 et 6.8mmol/l). Ce n’est pas une maladie comme les autres car c’est un tueur silencieux. La plupart des patients vont consulter les médecins au stade des complications sans savoir leur état de santé. Certains disent que le diabète est une maladie des vieux. Dans cette présentation, les participants ont pu constater que plus de 90 à 95 % des diabétiques sont des adultes et ces derniers sont victimes du diabète acquis à l’âge adulte qu’on appelle Diabète de type II. Les 5 à 10% qui restent sont des enfants et adolescents qui naissent avec le diabète hérité de leurs parents dit type I. Ce qui veut dire que, il n’est pas réservé aux gens âgés uniquement. Ils ont donné plus de conseils pour éviter d’attraper ce fléau, entre autres ; la prise d’une ration saine, l’activité physique modérée et régulière. Ils ont insisté aussi sur le comportement responsable de faire le dépistage régulièrement. Pour ceux qui ont déjà attrapé la maladie, ils ne sont pas abandonnés, ils leur conseillent d’observer les conseils du médecin traitant et de faire le contrôle régulier de la glycémie.

Le médecin responsable du Secteur V, le Capitaine-Médecin Louis Niyomwungere auteur de ces séances, témoigne que cette sensibilisation vient à point nommé et qu’elle va continuer pour que tous les militaires puissent se prévenir contre ce mal du siècle. Il tient compte de la prévalence élevée du diabète chez les militaires burundais qui viennent faire des consultations. Vous saurez que le diabète est la troisième cause de consultation après la malaria et la carie dentaire.

 

                                                                                                             Maj.  Cimana, C.   

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi