Français

Article

Le recrutement des gendarmes sous la protection des casques bleus burundais à Sibut

Le gouvernement de la république centrafricaine  avec l’appui de la MINUSCA vient de lancer un processus de recrutement de 250  policiers et 250 gendarmes. Ce recrutement s’inscrit dans le cadre de résoudre le problème lié au manque d’effectif suffisant de policier et de gendarmes capable de sécuriser les personnes et leurs biens.

Ngaya Lazare Moralès, préfet de la préfecture de Kémo a fait savoir que la république centrafricaine  a besoin d’hommes et femmes dynamiques, responsables capables de défendre leur pays. Il a précisé que ces deux corps avaient un déficit en hommes et femmes formés pour garantir la paix et la sécurité nationale de la république centrafricaine. Il a profité de l’occasion pour remercier le contingent burundais de la MINUSCA pour avoir sécurisé la passation de ce concours de recrutement  à Sibut en toute tranquillité. Selon lui, toute la préfecture de Kémo est stable grâce au professionnalisme qui caractérise le contingent burundais  depuis  2015. Il a invité les candidats de faire preuve de discipline pendant le test intellectuel et physique et éviter de tricher et  leur a souhaité bonne chance.

Albert Dehoro, Capitaine de police de la ville de Sibut se dit satisfait de ce recrutement car la RCA a besoin de gendarmes et de polices en nombre important pour sécuriser la population  et leurs biens, réglementer la circulation routière, maintenir l’ordre public, faire des enquêtes préliminaires entres autres les délits, vol, abus de confiance, coups et blessures, crimes pour ne citer que ceux là.

Lieutenant Colonel Ndayizeye Jean Baptiste, commandant du contingent burundais de la MINUSCA a précisé que la mission assignée à ses troupes de sécuriser le recrutement à Sibut a été bien accomplie. Selon lui, le contingent est toujours disponible quand il s’agit de protéger la population et leurs biens. Il a également apprécié la façon dont le test physique a été déroulé surtout que l’épreuve sportive permet de vérifier les conditions physiques des candidats.

Vous saurez que la passation du  concours de recrutement de 250  policiers et 250 gendarmes a été supervisée par une délégation des policiers de la MINUSCA et les autorités de la préfecture de la Kemo. Notons aussi que les participants à ce concours étaient 189 dont 32 femmes dans toute  la préfecture de kémo.

 

                                                                                 Capt Oscar Manirakiza

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi