Français

Article

Le sauvetage au combat s’avère indispensable à tout militaire

Les militaires  du 45ème bataillon nouvellement déployés dans la mission de maintien de la paix en somalie ont bénéficié ce jeudi 05 octobre 2017 une formation sur le sauvetage au combat. Selon le capt Dr Irambona Séverin, G6 du contingent burundais ;le sauvetage incombe à tout militaire et particulièrement le chef. Cette formation a eu  lieu au site de Jowhar Air Field et était destinée  à tous les militaires, toutes catégories confondues.

Former tout combattant sur la prise en charge d’un blessé de guerre, tel est l’objectif principal d’une formation dispensée ce jeudi 05 octobre 2015 au site de Jowhar Air Field à l’intention des militaires du  45ème bataillon qui viennent d’être nouvellement déployés sur le sol somalien.

Selon le Capt Dr Irambona Séverin, G6 du Contingent burundais de l’AMISOM, trois niveaux de sauvetage ont été distingués au cours de cette formation : le sauvetage au combat 1er niveau pour tout combattant, le sauvetage au combat 2ème niveau destiné aux infirmiers et aux brancardiers de combat ainsi que le sauvetage au combat  3ème niveau réservé aux médecins et aux infirmiers.  

Ainsi, les participants ont eu l’occasion d’étudier comment maitriser l’hémorragie à l’aide d’un tourniquet/garrot ou par le bandage compressif, libérer les voies aériennes supérieures d’un blessé, le transport d’un blessé de guerre (Quand, comment, quelle direction, par quels moyens,…), les positions les plus conseillées pour un blessé et ou un malade en difficulté respiratoire, les techniques de bandage de façon à éviter le pneumothorax, la surveillance d’un malade,maitriser comment sécuriser l’EVASAN pour ne citer que cela.

Pendant l’acte de sauvetage, il est  important de savoir gérer l’armement du combattant, maitriser les positions du malade inconscient, savoir soustraire le combattant blessé du feu  de l’ennemi (l’extraction),savoir exploiter l’abri ou le nid des blessés de guerre a indiqué le Capt Dr Irambona Séverin.

Les participants ont également eu l’occasion d’assister un film de simulation qui reflète la même situation de sauvetage à l’aide de ces différentes techniques qu’ils venaient d’apprendre.

Vous saurez que cette formation a été dispensée en deux temps, les hommes de rang en premier, les Officiers et les Sous-Officiers en second temps.

 

Lt Habogorimana  J B

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi