Français

Article

Le service statistique au MDNAC, un aide-mémoire à la prise de décision

Le mardi  17  octobre 2017, le service de statistiques au  Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants (MDNAC) a organisé un atelier d’échange sur le rôle et le fonctionnement du service statistique en vue d’appuyer le développement de  ce service au sein du MDNAC. Les activités y relatives ont eu lieu dans les enceintes du mess des officiers de la garnison  de Bujumbura et ont été rehaussées par le Secrétaire Permanent au MDNAC.

Le service statistique est l’un des nouveaux services institués au sein du MDNAC. C’est dans ce but que le personnel dudit service a organisé un atelier d’échange sur l’importance et le fonctionnement de ce dernier.   Durant la séance, trois présentations ont été exposées ; il s’agissait entre autre d’une présentation sur l’organisation du  Système Statistique National (SSN), le rôle et l’importance de la statistique en planification  et enfin, la nécessité du ‘Secret Défense’ et ses limites dans le Service Statistique Ministériel (SSM).

Dans son propos d’ouverture solennelle de l’atelier, le Secrétaire Permanent au sein du MDNAC, le Général de brigade Ndayikengurukiye Aloys qui a représenté ledit ministère a alors souhaité la bienvenue à tous les participants et leur a invité d’apporter leur contribution afin que l’activité soit couronnée de succès. En plus, il a rappelé que l’objectif principal de l’atelier n’était autre que de susciter une compréhension commune à travers les échanges sur le rôle et le fonctionnement d’un Service Statistique Ministériel (SSM).

Concernant la première présentation de monsieur Mugisha Alain-Désiré, démographe à l’Institut de  Statistiques et d’Etudes Economiques du Burundi, ISTEEBU, il en a été observé que le système statistique burundais est  dynamique et en train de se construire. Il a également été noté qu’il tient compte, non seulement de ses spécificités mais aussi des recommandations des organisations sous régionales, régionales et internationales auxquelles le Burundi appartient.

Quant à la deuxième présentation, le  Major Ndabarushimana Ladislas, adjoint du chef de ce service au MDNAC,  est revenu sur ce que c’est la statistique et le pourquoi de ce service au sein du MDNAC. En effet, ce service sera chargé d’assurer une meilleure gestion courante des  services du MDNAC, faciliter la transparence, le contrôle et la redevabilité, évaluer l’impact des décisions internes et enfin produire et transmettre à l’ISTEEBU au 31 mars de chaque année, l’état  d’avancement des activités statistiques de l’année écoulée et le programme des activités statistiques de l’année suivante.

Enfin, le Colonel Bizindavyi Aloys, Directeur des études stratégiques, il a démontré que, en plus du secret statistique en général, il existe un secret spécifique à la défense qui  concerne «des infos intéressant la défense nationale ou la sûreté de l’Etat et auxquelles ne peuvent avoir accès qu’un nombre restreint de personnes dûment autorisées», a-t-il fait savoir. Ce secret est par conséquent important car il fait partie à la sauvegarde des intérêts fondamentaux, surtout celui de la sécurité nationale car la surprise étant une condition nécessaire à toute action réussie dans le domaine de la défense.

Vous saurez que  le   MDNAC et le  ministère en charge des affaires sociales, les droits de la personne humaine et du genre sont deux ministères qui viennent de créer le SSM récemment.

              Lt. Nzambimana N. 

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi