Français

Article

Qui est le nouveau Secrétaire Permanent au MDNAC ?

Le général de brigade Emmanuel M i b u r o  e s t  l e  n o u v e a u Secrétaire Permanent(SP) au Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattant(MDNAC) depuis février 2014. Il est né le 20 novembre 1969 sur la colline Bubezi, en commune et province Kayanza. Il est marié et est père de 4 enfants, sa résidence actuelle est Kinanira IV en mairie de Bujumbura.

 

Cursus Scolaire

Le général de brigade Emmanuel Miburo a fait ses études primaires à   Rilima, au Rwanda, de 1976 à 1984 où  il a obtenu un certificat d’études primaires. De 1985 à 1991, il était au Groupe Scolaire Consulaire zaïrois de Kigali au Rwanda où il a obtenu un diplôme d’Etat. De 1992 jusqu’en 1994, il était à l’Université Adventiste d’Afrique Centrale  à Mudende au Rwanda, ses études ont été écourtées alors qu’il était en troisième année de baccalauréat suite à la guerre qui a éclatée au Rwanda. En 1995, il fait la formation militaire (au Burundi) quand il avait rejoint le mouvement rebelle du CNDD-FDD avant d’occuper différents postes dans ce mouvement comme chef de peloton, de mars jusqu’en octobre 1996, puis Commandant de Compagnie à partir de novembre 1996    à    décembre 1998, il sera aussi commandant bataillon  de janvier 1999 à  octobre 2001. Il a été le G2/adjoint   dans ce même mouvement de novembre 2001 à Janvier2002. Il devient le G2 de ce mouvement,   de février 2002 à   décembre 2003. Il reprendra ses études universitaires en Afrique du Sud à l’Université d’Afrique du Sud (UNISA : University of South Africa) où il décrocha un diplôme de licence en criminologie.

 

Carrière professionnelle

A p a r t i r  d e  m a i  2 0 0 4  j u s q u ’ en octobre 2005, il a été le conseiller de l’administrateur général  du Service National de Renseignement. De novembre 2005, jusqu’en mai 2007, il était le Directeur Général des Ressources Humaines (DGRH) au MDNAC.  Depuis octobre 2007 jusqu’en août 2013, il était attaché militaire à l’Ambassade du Burundi en Afrique du Sud. De septembre

2013 jusqu’en février 2014, il était encore une fois le DGRH/MDNAC.

A u t r e s      e x p é r i e n c e s professionnelles

Mis à part ces différentes fonctions qu’il a occupées, le général de brigade Emmanuel Miburo a participé dans plusieurs ateliers, stages, conférences, séminaires et formations. A partir dejanvier 2006, il a suivi une formation des formateurs en droit de l’homme et droit international humanitaire organisé par l’ONUB, à Bujumbura. En juillet 2006, il a été formé en leadership, préparé par le Burundi Leadership Training programme qui a eu lieu à Ngozi. En août 2006, il a bénéficié d’un séminaire sur les relations civilo-militaires et ce dernier a été organisé par l’Ambassade américaine, et c’était à Bujumbura. En janvier 2007, il a été formé en gestion stratégique des ressources humaines qui avait été préparé par Expertise Network à Bujumbura. Vous saurez qu’il a eu un certificat pour chaque participation.

 

Son observation sur la FDN

 Pour le SP/MDNAC, c’est une fierté d’appartenir à   la FDN, un corps respectueux et apprécié tant au niveau national qu’au niveau international. Beaucoup de gens saluent et apprécient le comportement des militaires burundais déployés dans les différentes  missions de maintien de la paix  à l’étranger quant  à leurs comportements et prestations. Bref, beaucoup de gens de par le monde entier, saluent la bravoure des militaires burundais. Le général de brigade Emmanuel Miburo invite donc tous les membres de la FDN à travailler en conséquence pour sauvegarder et maintenir cette crédibilité.

 

Son point de vue sur la situation politique.  

Le général de brigade Emmanuel Miburo dit que la situation politique au Burundi n’est pas du tout mauvais. Il dit cela en tenant compte du passé très récent du Burundi. Si depuis 2005, les autorités sont issues des élections libres et transparentes; c’est un pas très important. Il demande à  ce que tous les acteurs politiques mettent en avant les intérêts supérieurs de la nation, cela  sous- entend le respect de la loi et des institutions. Il termine ce point en paraphrasant un certain philosophe qui disait : «le politicien pense aux prochaines élections tandis qu’un leader pense aux générations futures». Il invite les acteurs politiciens burundais, à être des leaders.  Signalons qu’en ce qui concerne ses activités de loisir, le général de brigade Miburo aime faire la marche, le jogging et la natation. Il parle quatre langues à savoir le kirundi, le français, l’anglais et le kiswahili.

 

Capt Nitunga

 

 

 

 


 

 

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi