Français

Article

Quid de la coopération des pays membres de la CEA en matière de formation militaire ?

Les commandants des écoles militaires des études supérieures des pays membres de la Communauté Est Africaine(CEA) se sont réunis du 2 au 4 mars 2015 à Bujumbura au Burundi dans le cadre d’évaluer l’état d’avancement de la mise en application des recommandations formulées dans la réunion précédente qui a été tenue au Rwanda.

La réunion de trois jours des commandants des écoles des études militaires supérieures des pays membres de la CEA qui s’est tenue à Bujumbura s’est effectuée dans la routine  des réunions qui se font deux fois par an comme l’a précisé le Général major Ezechiel Elias Kyunga, commandant de l’Ecole des études militaires supérieures-Arusha en Tanzanie (Command and Staff College-Arusha Tanzania) qui a présidé cette réunion. Il dit que cette rencontre a permis aux participants d’échanger d’expériences de ceux qui se font dans leurs écoles militaires appelées « Senior command and Staff college ». Cela permet à tout commandant  participant à cette réunion de faire le constat des lacunes qu’enregistre l’école qui est sous son commandement et envisager des solutions y relatives afin d’être au même niveau que les autres écoles militaires des pays membres de la CEA.

Le Burundi figure parmi les pays de la CEA qui doivent améliorer beaucoup de choses afin de s’aligner au même niveau que les autres pays de la CEA comme l’a indiqué le commandant du Groupement des Etudes Militaires Supérieures(GEMS) à Bujumbura, le Colonel Christophe Niyondiko. Il dit que parmi les recommandations formulées auprès du Burundi, il faut des infrastructures propres au GEMS et harmoniser les programmes au même titre que ceux des pays membres de la CEA. Le Colonel Niyondiko dit que pour satisfaire cette recommandation, il faut que la loi organique portant missions, organisation, composition et fonctionnement de la Force de Défense Nationale du Burundi soit officielle. C’est à partir de cette loi, selon le commandant GEMS à Bujumbura, que les textes d’application seront formulés afin de créer cette école militaire qui répond aux normes des autres écoles militaires des pays membres de la CEA.

En ce qui concerne l’harmonisation du programme, le colonel Niyondiko dit qu’au GEMS, ils ont déjà des modules semblables à ceux des autres écoles militaires des pays membres de la CEA même si il y a encore des modules conçus en français. Il dit que dans le proche avenir, tous les modules seront en anglais comme l’exige le mémorandum d’entente entre les pays membres de la CEA dans le cadre de la coopération des pays membres de la CEA en matière de formation.

Le Général major Ezekiel Elias Kyunga qui a présidé cette réunion a apprécié les résultats de cette réunion car, dit-il, à partir des échanges d’expériences qui ont été fructueux, chaque participant a vu ce qu’il va améliorer sur son école suivant les recommandations qui ont été formulées par les participants.

Signalons que la prochaine réunion des commandants des écoles des études militaires supérieures des pays membres de la CEA est prévue au mois de septembre 2015 en Tanzanie.
                                                  

 Capt Anatole CIZA   

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi