Français

Article

Quoi de neuf au Mess des officiers Garnison Bujumbura(MOGB)?

 

Le Journal Rumurikirangabo(JR) a approché le Gestionnaire du Mess des Officiers GB(GM),le Major Nyabenda, pour savoir la raison de la construction d’une autre salle pouvant accueillir 500 personnes. Cette salle se trouve  à l’Ouest des salles A et B.
 
JR : Pourquoi avez-vous songé à construire cette salle ?
GM : Nous avons songé à construire cette salle qui peut contenir cinq cent personnes, d’une part les partenaires deviennent de plus en plus nombreux, le cas le plus parlant est que déjà les salles A et B sont déjà  occupées jusqu’en Octobre alors que nous sommes encore en Mai, c’est aussi une façon de faciliter nos membres une fois que la pluie tombe ou qu’ils veulent se mettre  à l’abri du soleil tout court.
JR : Peut-on savoir quel genre de fêtes pouvant être organisées  dans cet établissement dont vous êtes responsable ?
GM : Nous permettons qu’il  y ait organisation des fêtes  qui concernent  les événements tant  heureux que malheureux. Celles qui concernent les événements heureux sont entre autres les fêtes de dot, de mariage, de fin d’études. Les fêtes comme les levées de deuil y sont permises aussi.
JR : Est-ce que les civils peuvent avoir accès à organiser ce genre de fêtes au MOGB ?
GM : Oui, les civils peuvent y organiser des fêtes comme les officiers mais moyennant une permission du Chef d’Etat major général(C/EMG) .Ceux qui le désirent, écrivent une lettre au C/EMG et cette dernière doit avoir un sous -couvert du gestionnaire de ce Mess.
 
Nouveau  local au mess des Officiers Garnison de Bujumbura
JR : Peut-on savoir quand cette nouvelle salle sera fonctionnelle ?
GM : Cette nouvelle salle sera fonctionnelle au plus tard dans deux mois.
JR :Le mess des officiers possède une  piscine, et vous venez d’afficher  récemment qu’il y ait une fiche d’identification pour avoir accès à cette dernière. C’est pour quel objectif ? Est-ce que les civils y ont accès ?
GM : Seuls les officiers et leurs familles restreintes sont autorisés de nager dans cette piscine. Néanmoins ils doivent, eux aussi, posséder une fiche d’identification ou une carte d’accès comprenant  des photos des membres de leurs familles.
JR : Une somme de deux mille francs bu est perçue par séance, certains pensaient plutôt qu’avec les bénéfices que vous enregistrez, vous pouvez payer  pour eux ? Votre commentaire.
GM : Oui, certes nous enregistrons des bénéfices…(Rire) mais l’entretien de cette piscine ainsi que tout l’établissement coûte énormément cher.Les bénéfices que nous enregistrons aident non seulement dans ces entretiens ci-haut cités mais aussi des fois, nous contribuons à entretenir les jardins de l’EMG, quelques fois au rafraichissement des joueurs de Muzinga, lors des réceptions.. pour ne citer que cela.  Il importe de souligner que ceux qui viennent nager pendant les journées sportives le font gratuitement. 
JR : Peut-on savoir vos  perspectives d’avenir pour satisfaire les demandes de vos membres qui deviennent de plus en plus nombreux ?
GM : Nous avons, dans un proche avenir, un projet de construire un immeuble en étage pouvant contenir au minimum mille et au maximum deux mille personnes. Ce bâtiment  pourra être qualifié de multiservices. 
 

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi