Article

Révision des effectifs sur les positions pour plus de sécurité

Le Commandant du 8ème Contingent burundais, le Colonel Venant Bibonimana a tenu une réunion à l’intention des chefs de service de son Etat-major et d'autres officiers œuvrant au sein de l’Etat-major du Contingent. Cette rencontre avait pour objectif de rééquilibrer les effectifs des différentes positions. La situation politico-sécuritaire du Burundi et de la Somalie a été aussi abordée.

Le Commandant du 8ème Contingent burundais de l’AMISOM, a fait savoir que le désengorgement des effectifs des sites  plus peuplés va être opéré. « L’objectif est de renforcer les autres positions éparpillées dans le 5ème secteur   », a souligné cette autorité. Il a signalé que la situation doit impérativement changer puisque les positions lointaines ont des effectifs réduits par  rapport à la menace actuelle.

Il s’avère alors urgent d’y réfléchir pour rééquilibrer les effectifs. Il a été signalé au cours  de cette rencontre, qu'un plan de déménagement du poste de Commandement  Contingent  est en cours de préparation.         

Pour ce qui est de la situation politico-sécuritaire du Burundi et de la Somalie. Le Colonel Ndikumana Bède, chargé de la collecte les informations au sein du contingent a présenté l'état des  lieux dans son service. Au Burundi, il a été signalé que la situation semble se normaliser malgré quelques cas de tueries sélectives qui se manifestent ces derniers jours. En Somalie, la situation sécuritaire est relativement calme, malgré quelques rumeurs faisant objet des attaques imminentes des insurgés Al- shabaab. Il a également dit que ces insurgés  sont en train de fuir vers le 4èmeet 5ème  suite aux opérations des troupes de l’AMISOM (éthiopiennes et kenyanes : 2ème et 3ème secteurs) qui utilisent des frappes aériennes.

Pour ce qui est de la situation politique en Somalie, le chargé de la collecte des informations  a dit que les élections présidentielles qui étaient prévues l’an 2016, ont été reportées. L’une des raisons avancées est entre autres les opérations en cours dans presque tous les secteurs. Mais les députés qui sont dans l’opposition ont signé une motion pour manifester contre ce report de ces élections.

Le Commandant Contingent adjoint, le Colonel Fréderic  Ndayisaba a recommandé à tous les participants à cette réunion de continuer  d’être solidaires, malgré ces cas d’insécurité ci-haut signalés. Le Chef d’Etat-major 8ème Contingent, le Lieutenant-Colonel  Rémy  Cishahayo quant à lui, a invité tous les responsables de s’appliquer au travail et de combattre toute intoxication politique liée à la situation qui prévaut au Burundi. La solidarité et l’échange de l’information doivent être une pratique permanente pour transcender les barrières ethniques et d’autres intérêts. 

Le Colonel Bibonimana a remercié les membres de la FDN pour avoir gardé l’unité et la cohésion malgré les différents pièges qui ont été tendus par des hommes mal intentionnés ces derniers jours. Pour ces tueries sélectives qui se remarquent surtout  à Bujumbura, le Colonel Bibonimana, a demandé  à ses subordonnés d’observer une minute de silence en mémoire   des ex Chefs d'Etat-major généraux (Ex C/EMG) ; le Lieutenant Général Adolphe Nshimirimana et le Colonel Jean  Bikomagu, récemment assassinés par des hommes jusqu’ici non encore identifiés. Il a demandé  à tous les militaires de continuer à  être solidaires,  à garder la cohésion et l’esprit de corps  malgré ces  tentations de tout genre.

Pour terminer, le Commandant du 8ème Contingent a recommandé aux responsables militaires  à tous les niveaux de s’attaquer aux défis auxquels fait face le Contingent, de privilégier la communication, la coordination, la coopération et le consensus (ce qu’il a appelé les 4C d’un bon commandement)  pour mieux exécuter leurs missions et partant représenter dignement le Burundi.

                                                                                      Capt Nitunga, G.

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi