Article

Redoubler de vigilance durant ces jours de fêtes

Le Commandant du détachement des militaires burundais basé à l’Etat-major AMISOM à Mogadishu le Major Vital Sindayigaya, a tenu le 22 décembre 2017 une causerie morale à l’intention de tous les militaires dudit détachement. La sécurité, la discipline ainsi que des informations relatives à la réduction progressive des troupes de l’AMISOM étaient parmi les points à l’ordre du jour.

Le Major Sindayigaya a d’abord brossé un tableau de la situation politico sécuritaire qui prévaut au Burundi. Il a indiqué que la sécurité est bonne dans tout le pays, à part quelques cas isolés de banditisme et de criminalité liés aux conflits fonciers, sorcelleries et des règlements de compte. Côté politique, il est revenu sur le lancement de la campagne du referendum constitutionnel par Son Excellence le Président de la République du Burundi, la contribution de la population aux prochaines élections de 2020, ainsi que la session de dialogue qui a récemment réuni le gouvernement et l'opposition du Burundi à Arusha. En Somalie, le commandant du détachement a fait savoir que les attaques sur les positions de l’AMISOM ont diminué mais que les attentats-suicides contre la population et les forces de sécurité somaliennes ont augmenté. Il a donné l’exemple de l’attaque du 14 octobre 2017 qui a emporté plus de 500 personnes à Mogadishu, et celle du 14 décembre qui a fait une vingtaine de mort dans une école de police. C’est pour cela qu’il a demandé à tout un chacun de redoubler de vigilance surtout ces jours de fêtes de Noël et de Nouvel an afin de ne pas être surpris par l’ennemie. Quant à la réduction progressive des troupes de l’AMISOM, le Major sindayigaya a fait savoir que l’effectif total du contingent burundais sera réduit de 241 militaires d’ici le 31 décembre 2017. Selon lui, il est prévu qu’à peu près le même nombre soit retranché avant la fin de 2018. Il a en outre invité tous les militaires à rester, comme ils l’ont toujours été, de bons ambassadeurs qui œuvrent pour l’intérêt du contingent, de leur patrie, et de la population somalienne. Il a précisé que celui qui ternira l’image du Burundi sera puni conformément à la loi. Les militaires ont posé pas mal de questions et le commandant du détachement leur a donné des clarifications. Il n’a pas oublié de souhaiter aux militaires et leurs familles un joyeux Noël et les meilleurs vœux pour l'année 2018.

 Major Gahongano Emmanuel

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi