Français

Article

Rencontre du corps diplomatique et consulaire accrédités à Bujumbura avec le 1er Vice-Président de la République du Burundi

Une réunion du corps diplomatique et consulaire présidée par le 1er Vice-Président de la République du Burundi, Prosper  Bazombanza  a  été tenue dans ce mois de novembre 2014 à l’Hôtel Source du Nil. L’objet de cette rencontre était d’échanger sur l’état de la  sécurité au Burundi et sur l’état d’avancement des préparatifs des élections de 2015.

« Il n’y aura plus jamais de guerre au Burundi, le peuple burundais veut vivre en paix et est jaloux de sa sécurité chèrement retrouvée ». Tels sont les propos du 1er Vice-Président du Burundi lors d’une rencontre avec le corps diplomatique et consulaire. Dans son discours, il a dit que la sécurité est bonne dans tout le pays, même si il y a quelques cas d’insécurité qui ne laissent pas le gouvernement indifférent. Le 1er Vice-Président a évoqué ici le cas de vol dans les ménages, le phénomène des bandits qui ont été signalés dans les provinces de Mwaro, Bujumbura rural et en Mairie de Bujumbura, dans les communes de Kanyosha et Kinindo. Certains parmi ces malfaiteurs ont été identifiés par la police, selon Prosper Bazombanza. Il a dit que ces malfaiteurs seraient  des groupes de jeunes désœuvrés en provenance de certaines communes de la mairie de Bujumbura. La situation sécuritaire a été vite maîtrisée dans toutes ces localités, a-t-il ajouté.

Le 1er Vice-président a également fait savoir qu’il y a des gens qui propagent des rumeurs et fausses alertes en affirmant avoir croisé des gens aux longs manteaux qui avaient des lampes torches et rôdant autour des ménages. Ces cas de rumeurs et fausses alertes qui se relayaient de colline en colline selon Prosper Bazombanza, ont été signalées en Commune Mugamba, dans les provinces de Bujumbura rural et Gitega. Toutefois, la police en collaboration avec l’administration locale  a fait des patrouilles pour traquer ces malfaiteurs et n’a trouvé aucun indice de ces malfrats comme l’a indiqué le 1er Vice-Président de la République. Il a dit que ce sont de fausses alertes qu’il faut combattre en activant le travail des comités mixtes de sécurité. 

Pendant l'échange sur l'état de la sécurité au Burundi

Le 1er Vice-Président de la République a également rappelé que le Burundi, étant exportateur de paix dans plusieurs pays où la situation sécuritaire laisse à désirer, est dans la ligne de mire des terroristes al-shabaab. Il a de ce fait,  demandé aux diplomates qui étaient présents d’aider le Burundi à augmenter sa capacité de prévention et de réponse face à la menace terroriste.

En  ce qui concerne les élections prévues en 2015, le 1er Vice-Président de la République a précisé que le gouvernement du Burundi désire des élections libres, apaisées, démocratiques et transparentes. Il a demandé les diplomates à plaider pour la concrétisation des appuis financiers et techniques nécessaires pour le bon déroulement de ces élections.

Les diplomates ont, lors des échanges, apprécié les mesures prises par le gouvernement du Burundi pour renforcer la sécurité et rassurer la population. Pour ce qui est de fausses alertes et rumeurs évoquées par le 1er Vice-Président de la République du Burundi, les diplomates ont suggéré que les autorités burundaises devraient renforcer la communication pour couper court à ces fausses alertes et rumeurs qui risqueraient de causer des effets néfastes et irréversibles au peuple burundais.

Signalons que dans cette rencontre avec les diplomates accrédités à Bujumbura,  le 1er Vice-Président de la République était accompagné par le ministre des relations extérieures et de la coopération, le secrétaire permanent au ministère de la sécurité publique, l’assistant du ministre de l’intérieur et le Vice-président de la Commission Electorale Indépendante(CENI) qui, durant cette rencontre, se sont exprimés sur l’état des lieux dans leurs domaines de responsabilité.

 

                                                                                     Capt. Ciza, A.

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi