Article

Tout travail doit être évalué avant de planifier les actions futures

 

Une délégation des Nations Unies et de l’Union Africaine  a effectué  une visite au  Contingent Burundais en Somalie pour faire une évaluation  claire  concernant  les activités du Contingent Burundi comme nous le faisons ailleurs dans les autres Contingents de l’AMISOM, envie de relever tous les défis auxquels tous les  Contingent de l’AMISOM.
 
Au cours de cette  visite, le Commandant Contingent  Burundais, le Colonel NdayambajeReverien Commandant du Secteur  V après  avoir souhaité la bienvenue  à  cette  délégation,  Il  a donné la situation sécuritaire qui prévaut  dans  le  cinquième Secteur. Selon  lui,  la situationsécuritaire  est rassurante  dans  tout le secteur, sauf quelques rivalités claniques qui s’observent dans la Force Somalienne. Dans le cinquième Secteur, on aremarqué des cas de désertion  dans  la Force Nationale Somalienne vers le mouvement Al shabaab quelques  fois avec des armes bien qu’on observe  aussi des mouvements  inverses , a-t-il martelé. Il a fait savoir également que  les cas pareils sont déjà  produits  àWarnawyen et àRaga ceel. 
Délégation des Nations Unies et de l'Union Africaine du Contingent Burundais en Somalie
Le chef de la  délégation  a fait savoir  que l’objectif de la visite et de faire une évaluation claire  sur toutes les activités qui sont font partout dans tous les domaines. Selon lui,  cette évaluation  va porter sur  plusieurs domaines  àsavoir  les activités de la  Force  de l’AMISOM , les activités de la Force Somalienne , les dégâts occasionnés par les conflits claniques entre les somaliens,  relever tous les défisliés à la mission et à planifier les opérations futures en tenant comptedu secteur additionnel.Après avoir annoncé  l’objectif  de cette visite,  deux présentations ont été données. Il s’agissait  des présentations liées auxservices chargés des opérations  et  logistique (G3 et G4).Le Colonel Sébastien NsabiyumvaetLt- Colonel  Barutwanayo  Charles  ont montré  de façon détaillée  la situation  sécuritaire, les réalisations  et la situation logistiquedu Secteur V ainsi que les défis majeurs que connait le   Secteur.Après ces présentations, la délégation  a suffisamment  posé  de questions  aux  chefs de service chaque en ce qui le concerne pour  avoir quelques éclaircissements sur  les présentations et toutes les  posées concernaient  tous les domaines. Sur la question de savoir si le Contingent Burundais  peut mener des opérations sur les positions  Al shabaad dans le secteur, le Commandant Secteur a répondu  que cela ne cause aucun problème si on retire les troupes  en renfort  dans les autres Secteurs. Sur la question de savoir  comment le Contingent planifie  les opérations  futures avec l’agrandissement du secteur jusqu’à Buurbulto, le Commandant  Secteur a répondu qu’au cas où  le UNSOA  ne résolve pas  les défis  logistiques,  la poursuite des opérations sera très difficiles.  Ici,   il a  donné l’exemple d’un défis majeur que connait le Secteur tel que  le manque d’eau potable sur toutes les positions conquises au cours des opérations récentes ( IndianOcean).  En ce qui concerne la formation des Forces Nationales Somaliennes,  le Commandant Secteur a fait savoir que  plus de 3000 militaires de l’Armée  NationaleSomalienne  ont déjà bénéficié de la formation en Droit International Humanitaire et Droit  de l’Homme. Quantà  la relèvede la Force de l’AMISOM  par le Force Somalienne sur certaines positions, le Commandant Secteur a répondu que cette Force n’est pas à mesure  de tenir sous les attaques d’Al shaabab sans l’appui de l’AMISOM. Le Commandant Secteur V a demandé plutôt  que cette Force soit assistéelogistiquement  et  encadrée fermement. 
Vous saurez que  cette  délégation était composée de vingt-six personnes dont madame Kabushemeye, le Chef d’Etat-major de la mission de l’Union Africaine et l’ambassadeur du Burundi en Somalie,  le General de Brigade Joseph Nkurunziza. Le cinquième secteur vient être agrandi   doublement en direction du Nord Est dans la région de Hirran  et  secteur appartenait au quatrième Secteur occupé par le Contingent Djiboutien.
 

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi