Français

Article

Une formation continue améliore la confiance en soi chez les militaires

En  plus des formations bénéficiées au Burundi, les militaires en mission  de maintien de la paix restent  sous le régime d’une formation professionnelle permanente. Le sixième Contingent  burundais déployé en Somalie a focalisé ses efforts  de  formation dans les domaines  de transport, de maintenance, de génie  de Combat, de génie civil, des maîtres chiens,  d’hygiène et sécurité alimentaire.

D’après  le  Col Niyungeko Léonidas chargé  de l’instruction et des opérations au Contingent burundais, l’objectif  visé dans l’organisation  des formations  est  de  permettre  aux militaires  de  se familiariser avec  le nouveau  matériel utilisé en mission de maintien de la paix  pour  un  emploi  sécurisé  et  adéquat  mais aussi  renforcer  les  capacités  de  ces militaires qui œuvrent  dans  un  système  multinational  en  vue de produire  un  travail  de qualité renommée . Il a fait savoir que dans des situations particulières et dans le domaine des opérations, il arrive que les connaissances classiques acquises soient dépassées et que l’on fasse recours à des connaissances spéciales pour maitriser l’ennemi, voire le mettre hors d’état de nuire. C’est pour cette raison qu’en collaboration avec les  partenaires comme Bancroft, EUTM, UNMAS et UNSOA  des tireurs d’élite ont été formés et ont été recyclés. Un peloton  spécial appelé élément léger d’intervention polyvalente a été formé et ses prestations sont louables.

Les  Officiers de l’Etat Major du  sixième  Contingent  ont eu  l’occasion de s’améliorer  dans  l’utilisation  de l’outil Informatique.  Ils  ont été  formés sur  l’internet, outlook,  excel,  lotus, Word et power point.  Ce qui  leur  a permis  de  traiter  et  échanger des  Informations  dans  un  délai  et  rythme recommandés  par  l’ Union Africaine.

Le Capt  Bazira Christophe de l’Etat Major du sixième Contingent,    bénéficiaires  de ces  formations,  se  dit  satisfait  en  tenant  compte  des  connaissances acquises. Il lui a été facile de présenter un travail d’étude stratégique quand il participait dans une formation appelée  «Enquête sur les sites explosifs (Post Blast Investigation)» qui s’est déroulé au Kenya.   Le  service psychosocial  du  contingent   a également  organisé  une  séance d’échange   sur  la  prévention  des  situations  de  crise  en  milieu  professionnel .  C’est  un  coaching  dont  l’objectif  est  de  développer  chez  les  officiers  d‘Etat Major la capacité  de  détendre  l’atmosphère  et  de  prévenir  les  litiges  qui  résulteraient  de  la mauvaise gestion   des  relations  dans  le  domaine  du travail.

Selon  le  Col  Bigirwanayo Pascal, Commandant du service  Génie de Combat,  la grande ménace à laquelle fait face l’AMISOM est la lutte contre les engins explosifs improvisés (EEI) en Somalie. C’est pourquoi l’organisation de ces formations permet aux lauréats d’avoir des techniques indispensable pour intervenir efficacement aussi bien sur des  sites  d’ explosifs qu’en cas de  destruction d’ un EEI signalé sur le terrain de combat et sur les différents itinéraires de ravitaillement.

Le Contingent burundais  a également  contribué dans la formation  et  l’encadrement des forces  nationales  de sécurité  somalienne (SNA). Ici, l’effort  est  particulièrement   focalisé  sur la tactique, la notion  des  droits humains et droit international  humanitaire.  On enregistre  500  lauréats   de cette  formation  pour cette  année, parmi  eux 261 hommes sont encore en pleine formation.  Dans ce centre, la formation comprend plusieurs  volets : la formation spéciale dont les cours de protection des VIPs,  formation de formateurs, formation des chefs de peloton et  la formation de base des hommes de troupes.

Vous saurez que  105 chauffeurs, 42  techniciens en reconnaissance et destruction des explosifs (EOD), 25 techniciens en maintenance et 15 techniciens en génie civil ont été formés au cours de cette année.

                                                                                 Capt Manirakiza,O

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi