Français

Article

Veiller à la sécurité des lacs via la traque de la pêche illégale

En date du 22 Novembre 2017, à Kajaga, une commission technique chargée de la sécurisation et de la navigation lacustre a saisi et détruit 36 bateaux de pêche illégaux et 150 filets prohibés. Ces derniers étaient cachés en en dehors d’une zone reconnue par les autorités lacustres.

Selon Gérard Nyandwi, le directeur général de l’autorité maritime et aussi président de la commission, cette activité s’inscrit dans le cadre de vérifier l’état d’avancement de la mission qui leur est assignée. Selon lui, le bilan de leur mission est satisfaisant en général. Le nombre de bateaux saisi dans des endroits non reconnus par les lois de la pêche a sensiblement diminué compte tenu du nombre saisi auparavant. Gérard Nyandwi a indiqué que ces bateaux cachés sont souvent utilisés dans la facilitation du commerce frauduleux et dans la destruction de la zone naturellement réservée pour la reproduction des poissons. Vous saurez que ce travail a été réalisé grâce à la vigilance de l’autorité policière, militaire et civile de la marine. 

  Major Manirambona, D.

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi