Editorial

EDITORIAL

Equité, intégrité, neutralité politique et solidarité sont des facteurs clés pour le renforcement de la cohésion au sein de la FDN. L’unité et l’esprit de corps sont les caractéristiques clés pour l’organisation de la FDN et par extension la réussite de ses missions. La constitution du Burundi en son article 256 stipule : « Les Corps de Défense et de Sécurité sont organisés de manière à garantir l’unité en leur sein, la neutralité politique des membres, ainsi que l’impartialité dans l’accomplissement de leurs missions ». Charles Caleb Colton (1780 -1832) Ecclésiastique, Ecrivain et Collectionnaire anglais a dit que « la loi et l’équité sont deux choses que Dieu a unies, mais que l’homme a séparées », et Victor Hugo d’ajouter que « le monde repose sur l’équilibre, le monde moral et sur l’équité ». Il convient alors ici de faire une approche de définition de l’équité, qui d’après le dictionnaire français Larousse est une qualité consistant à attribuer à chacun ce qui lui est dû par référence aux principes de la justice naturelle. Les membres de la FDN portent la même tenue, subissent des formations militaires de base identiques, développent dans leur fort intérieur l’amour de la patrie, protègent tout le monde sans distinction aucune. En termes d’équité, ceci doit être compris comme principe modérateur du droit objectif selon lequel chaque membre de la FDN peut prétendre à un traitement juste, égalitaire et juste. Toute fois, il faut connaître la différence entre l’équité et l’égalité. Les termes « équité » et « égalité » sont parfois utilisés de façon interchangeable, ce qui peut entraîner une certaine confusion. Ces concepts sont liés mais comportent d’importantes distinctions.D’après le dictionnaire du droit privé de Serge Braudo, l’équité repose sur la volonté de comprendre les gens et de leur donner ce dont ils ont besoin pour s’épanouir et vivre des vies saines. Par ailleurs, l’égalité repose sur la volonté d’offrir la même chose à tous les gens pour qu’ils puissent s’épanouir et vivre des vies saines. Tout comme l’équité, l’égalité vise à promouvoir la justice, mais l’égalité ne peut être atteinte que si tous les gens partent du même point de départ et ont les mêmes besoins. L’équité ne peut pas être opérationnelle sans appui de l’Intégrité dans un corps comme la FDN. L’article 245 de la constitution burundaise en son alinéa 2 définit la FDN comme étant un corps conçu, organisé et formé pour la défense de l’intégrité du territoire, de l’indépendance et de la souveraineté nationales. L’intégrité engendre la crédibilité ; c’est la qualité de quelqu’un de part son comportement honnête et juste. Quant à l’intégrité du territoire, il faut comprendre la situation physique de la nation avec toutes ses dimensions réelles sans aucune diminution ou retranchement d’une portion petite soi-t-elle. Un autre concept qu’il faut évoquer pour enraciner la cohésion au sein de la FDN est la neutralité politique de ses membres. En géopolitique, la neutralité désigne la position d’un Etat qui ne prend pas parti entre deux ou plusieurs autres Etats qui sont en conflit ou en guerre. Un pays neutre ne soutient aucun des belligérants, même s’il a des intérêts communs avec eux et n’adhère à aucune alliance militaire. Même si les militaires vivent dans un environnement changeant avec le développement des TIC, la position de tout membre de la FDN vis-à-vis de la politique doit être celle de non ingérence dans les affaires des partis ou organisations à caractères politiques, sinon bonjour la manipulation et l’exploitation malicieuses qui n’ont pour conséquence que la désintégration de la société. Souci constant : « L’armée est le garant de la souveraineté nationale et ses membres doivent en être fiers et conscients ». Pour bien faire, ils doivent s’abstenir de prendre parti dans des débats, discussions ou dans des conflits opposant des personnes, des thèses ou des positions divergentes de tendance politique.La FDN exécute ses missions conformément à la loi. Ses prestations à l’échelle nationale et internationale sont le résultat d’un esprit d’équipe qui caractérise les membres de ce corps. Le rapport existant entre les membres de la FDN montre qu’il s’agit d’une communauté ayant pour mission de défendre les mêmes intérêts, repartis en taches pour une bonne exécution. Il existe une solidarité entre les membres de cette profession. La solidarité humaine est un lien fraternel et une valeur sociale importante qui unissent le destin de tous les hommes les uns aux autres. C’est une démarche humaniste qui fait prendre conscience que tous les hommes appartiennent à la même communauté d’intérêt. Avec l’intégration des anciens belligérants pour donner naissance à l’actuelle FDN, l’expertise Burundais peut servir de modèle dans les autres pays encore en conflits. A la seule condition que si et seulement si, les membres de la FDN restent solidaires partout où ils sont et s’éloignent de toute forme de manipulation politicienne.

Col. Baratuza, G.

Nous contacter  

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi