Article

Deux formations complémentaires pour faire face aux défis de sécurité en Somalie

form

Le contingent burundais de l’AMISOM a remis des certificats à 19 militaires le 18 août 2021 à Jowhar Air Field après une formation de 4 semaines sur la destruction des munitions classiques. Par après 9 militaires du service médical ont reçu des certificats sanctionnant une formation de 5 jours sur les soins contre les traumatismes liés au combat.

Après trois  décennies de guerre civile en Somalie, on trouve dans certains endroits pas mal de munitions non explosées lors des combats entre les belligérants ou abandonnées par ces derniers. Dans le but de détruire ces munitions en toute sécurité avant qu’elles n’occasionnent des pertes en vies humaines, le contingent burundais en partenariat avec l’UNMAS, organise des formations en matière de destruction des minutions conventionnelles.

Aussi, suite aux opérations que le contingent Burundais continue à mener pour restaurer la paix dans son secteur de responsabilités, les victimes souvent dues aux Engins Explosifs Improvisés ne manquent pas. Pour sauver ces victimes, le contingent et son partenaire l’UNMAS organisent également des formations sur les soins contre les traumatismes liés au combat.

Lors de la remise des certificats au terme de deux formations, le Lieutenant-Colonel Charles Barutwanayo, chef de service chargé de la formation au 13ème contingent Burundais, a fait savoir que ces deux formations sont complémentaires. « Les munitions conventionnelles que les participants viennent d’apprendre à détruire sont parfois utilisées par les terroristes pour fabriquer des Engins Explosifs Improvisés qui constituent la grande menace dans notre zone d’opération. Ceux qui sont formés sur les soins contre les traumatismes liés au combat ont appris les techniques de sauver des vies des victimes de ces mêmes engins explosifs »; a-t-il précisé. Le chargé de la formation a recommandé aux participants à mettre les connaissances acquises à la disposition de leurs camarades qui n’ont pas eu la chance de participer aux  formations, pour l’intérêt du contingent burundais et de la population somalienne.

Le Représentant de l’UNMAS dans le Secteur 5 Dieudonné Niyonizigiye a indiqué que les participants aux  formations viennent d’acquérir des connaissances qui leur seront très utiles dans l’exercice de leur mission en Somalie. « Pour ceux qui ont suivi la formation sur les soins contre les traumatismes liés au combat, vous avez appris des techniques qui vous permettront d’intervenir efficacement dans les cas graves de combat, des cas de victimes massives».  Quant aux lauréats de la formation sur la destruction des munitions classiques, le Représentant de l’UNMAS a souligné que ce cours les aidera à détruire ces minutions en toute sécurité. Selon lui, le cours leur donne une base pour bien se préparer à apprendre comment s’attaquer aux Engins Explosifs Improvisés. Dieudonné Niyonizigiye a demandé à tous les lauréats d’être conscient que le travail qui les attend n’est pas comme les autres car c’est un travail de sauver des vies dans des situations complexes de combat.

Quant au Docteur Jérémie Niyonkuru, l’un des participants à la formation sur les soins contre les traumatismes liés au combat, il a dit que les connaissances acquises sont d’une importance capitale. «Depuis la fin de la formation, nous sommes plus confiants que jamais en matière de gestion des circonstances pouvant survenir sur le champ de bataille. Cette formation nous a permis de connaitre les différentes stratégies et le comportement à adopter devant plusieurs victimes même si les secouristes seraient moins nombres » ; a-t-il fait savoir. Le Docteur Jérémie Niyonkuru a apprécié le fait que les séances ont été dominées par les pratiques et a émis le souhait que ces formations continuent afin que d’autres militaires puissent en bénéficier.  

Lieutenant-Colonel Gahongano E

 

Domaine: 

PARTENAIRES

Notre équipe

 Ce site web a été conçu par l'équipe de la DIC (Direction d'information et de Communication) et celle de L' IT (Information Technology)...

Voir la liste

 

Nous contacter

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi