Article

Causerie morale du Chef de la FDNB à l’ intention des 52ème et 53ème bataillons AMISOM

Le vendredi 3 mai 2019, le Chef de la FDNB accompagné par certains chefs de services a tenu une causerie morale à l’intention des militaires constituant les 52ème et 53ème  bataillons prêts pour le déploiement en République Fédérale de la Somalie au sein de la mission de l’Union Africaine AMISOM. L’objectif de la causerie était de prodiguer des conseils à ces militaires sur le comportement à afficher dans l’exécution de leur mission.

Chaque fois que les militaires s’apprêtent à être déployés dans les missions de maintien de la paix, le commandement organise des rencontres avec ces militaires dans le but de leur tracer les lignes à suivre dans l’exécution de leur mission afin de sauvegarder l’image de marque du pays en général et de la FDNB en particulier.

Lors de la causerie morale, le C/FDNB le Lieutenant Général Prime Niyongabo est revenu sur le plan de transition en cours et sur ce point il a indiqué que remettre la responsabilité de la sécurité de la Somalie et des somaliens est un honneur pour les pays qui ont contribué des troupes dans les opérations de maintien de la paix dans ce pays. Il  leur a conseillé de travailler avec courage, discipline, morale, bref tout ce qu’il faut pour préparer la fin de la mission avec honneur surtout qu’ils sont déployés au moment où la mise en application du plan de transition est en cours. Pour y parvenir, le Chef de la FDNB leur a expliqué que les militaires doivent être caractérisés par la discipline, l’esprit de corps, le respect des droits de l'homme et la neutralité politique. Il leur a par la suite recommandé d’éviter toute forme de manipulation, développer l’esprit patriotique,  s’occuper de leur mission et être de bons ambassadeurs.  

Pour bien accomplir leur mission, le Lieutenant Général Prime Niyongabo a appelé les militaires à manifester le respect de la personne humaine et de leurs biens pour honorer le Burundi ainsi que la FDNB. Il n’a pas oublié de rappeler aux militaires de bien entretenir l’équipement qui sera mis à leur disposition.

Tous ceux qui ont pris la parole sont revenus sur la décision injuste de retirer mille militaires burundais de l’AMISOM dans la mise en application du plan de transition malgré les réunions préparatoires des experts militaires tout en espérant que ces mesures injustes ne vont plus se répéter.

Ils ont invité les militaires à bien gérer leurs indemnités et ne pas les gaspiller car ce sont des biens de leur famille. 

Major Côme Ndayiragije

 

PARTENAIRES

Notre équipe

 Ce site web a été conçu par l'équipe de la DIC (Direction d'information et de Communication) et celle de L' IT (Information Technology)...

Voir la liste

 

Nous contacter

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi