Article

Les anciens combattants sont appelés à bien gérer leurs coopératives

Le Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants (MDNAC) à travers la Direction Générale des Anciens Combattants (DGAC) a organisé du 28 au 29 août 2019 à Gitega un atelier de formation sur la création et gestion des coopératives. Cet atelier a été fait au profit des anciens combattants leaders regroupés dans des coopératives au niveau national.

Dans le but d’accomplir sa mission qui est d’encadrer et inciter les anciens combattants à œuvrer dans les associations de production,  la DGAC aide les anciens combattants à créer et gérer des coopérations. Lors d’un atelier dédié à cette fin, le Directeur Général de la DGAC le Colonel Oscar Nzohabonimana, a indiqué que l’objectif de cette formation était de sensibiliser les anciens combattants sur la mise en place et gestion des coopératives. A la question de savoir comment la DGAC appuie les coopératives des anciens combattants dans leur développement, il a fait savoir qu’ils utilisent leurs propres moyens et mettent en commun leur savoir-faire. « Notre appuie se limite uniquement sur le coaching, le suivi et évaluation », a-t-il précisé.  Il n’a pas manqué de prodiguer des conseils à ceux qui n’ont pas encore adhéré aux coopératives en indiquant que la création des coopératives est un programme du gouvernement du Burundi. « J’interpelle alors tous les anciens combattants à se grouper dans des coopératives, à mettre en application les techniques de création et gestion des coopératives qu’ils viennent d’apprendre et à les partager avec leurs camarades », a-t-il ajouté.  

André Ndikuriyo, facilitateur à cet atelier,  a fait savoir que la formation était centrée sur l’organisation et gestion des coopératives ainsi que la mobilisation des apports propres et l’épargne.  Pour qu’une coopérative soit bénéfique, il a indiqué que la coopérative doit réaliser des projets qui génèrent des profits et ces derniers doivent être bien gérés. « La principale cause de la non rentabilité de la coopérative est la mauvaise gestion de sa richesse. Pas mal des coopératives sont mal gérées », a-t-il ajouté. Pour pallier à ce défi, le facilitateur a dit que la coopérative doit posséder des statuts agrées, des documents comptables à sa disposition, un manuel de procédures de gestion des fonds de la coopérative et la gestion doit être transparente.

Les participants à cet atelier ont remercié le MDNAC d’avoir organisé la formation à leur profit. « La formation était riche et va nous aider à bien organiser nos coopératives afin de pouvoir participer au développement du pays en général et de nos familles en particulier », ont-t-ils indiqué. Ils ont eu l’occasion d’émettre leurs inquiétudes et suggestions.

 

  Capitaine Ngenzebuhoro Alice

 

PARTENAIRES

Notre équipe

 Ce site web a été conçu par l'équipe de la DIC (Direction d'information et de Communication) et celle de L' IT (Information Technology)...

Voir la liste

 

Nous contacter

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi